Les murailles de Jericho détruites par des trompettes ?

Ancien testament. Canaan (Israel) – 1473 avant le Christ. Lire aussi la Bible dévoilée.

Les Hébreux, 40 000 misérables familles, errent depuis 40 années dans l’aride désert du SinaÏ. Ils ont fui l’Egypte des pharaons, sous la conduite de Moïse qui les conduit maintenant vers Canaan, la terre promise par le Seigneur. Ils touchent bientôt au but, installés qu’ils sont sur la rive orientale du Jourdain.

Mais les réserves en eau sont depuis bien longtemps épuisées et ils ont soif. Alors, Moïse, pour soulager leur peine, frappe le rocher de Meriba, par deux fois, avec son bâton. Pourtant, il aurait du parler au rocher, comme son seigneur lui avait demandé !

Il n’entrera pas en Terre promise, Yahvé ne l’autorise pas! Moïse ploie depuis quelques années sous le poids de ses 120 années et il sent sa route se terminer, ici, sur le mont Nebo. Mais, avant de mourir, il doit désigner un successeur, un homme capable d’achever la mission divine : ce sera Josué.

Devant les Hébreux, se dresse Jéricho, une ville forte entourée de murailles. Comment faire ? La forteresse paraît imprenable. Pourtant, elle ouvre la route du coeur de Canaan. Il n’y a pas d’alternative, la ville doit être prise !

Yahvé vient en aide à Josué : sept prêtres devront faire le tour de la cité, pendant sept jours, en faisant bien haut retentir sept trompettes. Et les murailles s’effondrent. Les Hébreux pénétrèrent alors dans la ville et la détruisent, complètement. Ils assassinent, les hommes, les femmes et même les enfants.

1952, Jéricho

Kathleen Kenya, britannique de renom, remue des montagnes de terre. Elle vient d’amener en Palestine des techniques performantes et, contrairement à ses prédécesseurs, engage un examen minutieux des sols, ces strates de matériaux dans lesquelles se lisent, à ciel ouvert, les évènements passés.

Avec son équipe de passionnés, elle parvient à creuser une coupe transversale de la ville. Toute l’histoire de la cité est là, devant ses yeux, cachée dans les parois de cette tranchée soigneusement façonnée. Elle continue à creuser, délicatement, pour éviter de détruire toute trace des anciens, tout indice susceptible de lever un bout du voile qui a recouvert depuis si longtemps une des plus anciennes cités du monde. Elle creuse ainsi pendant quatre longues années, désireuse de toucher du doigt les premières traces de la présence de l’homme.

Elle remonte ainsi le temps, de 10 000 ans, jusqu’au néolithique. D’une tombe située dans les couches les plus profondes, elle collecte des crânes peints datant de 7000 ans avant le Christ. Et puis, elle met au jour ce qui reste de fortifications, d’abord aux abords de quelques maisons, puis de cours.

Finalement, en 1958, dans un ouvrage resté célèbre, elle arrive à la conclusion que les murs Jéricho ont été détruits et reconstruits au moins de 17 fois. Une confirmation du récit biblique ? A priori non. Cette surprenante découverte, elle l’explique par les nombreux tremblements de terre qui ont touché la région. Le dernier mur mis au jour, elle le date, sans ambiguïté, à 2300 ans avant le Christ. A partir de cette date, elle ne constate plus de structures défensives.

Sa conclusion est nette. A l’époque de Josué, Jéricho était en ruines depuis des siècles. Lorsque Josué traversa le Jourdain, il n’y avait en fait plus rien à détruire !!!

Publicités

7 commentaires sur “Les murailles de Jericho détruites par des trompettes ?

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour, Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog. Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine. La Page No-15: CASIMIR ! EFFET QUANTIQUE ! DESTRUCTION DES MÛRS DE JÉRICHO ! PHÉNOMÈNE QUANTIQUE ? Cordialement Clovis Simard

    J'aime

  2. Bonjour, Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog. Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine. La Page No-15: CASIMIR ! EFFET QUANTIQUE ! DESTRUCTION DES MÛRS DE JÉRICHO ! PHÉNOMÈNE QUANTIQUE ? Cordialement Clovis Simard

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :