Afficher l'image d'origineSud de l’Irak, 5ème millénaire avant le Christ. Nous sommes en Mésopotamie, entre les deux fleuves (en grec), l’Euphrate et le Tigre. Une des toutes premières civilisation vient de naître. Les villes égyptiennes ne sont alors que des bourgades insignifiantes. L’humanité vient, d’un seul coup, de faire un pas de géant.  La sédentarisation de tribus nomades, rendue probablement nécessaire par la culture de l’épeautre,  s’accompagne de la création d’une société complexe, pour la première fois administrée et centralisée. Mais l’invention, peut être la plus marquante de cette époque, est celle de l’écriture, couchée sur d’innombrables tablettes d’argiles, que l’archéologie moderne a progressivement exhumées des terres anciennes du sud de l’Irak. Ces tablettes nous ont permis de connaître, de manière précise, le fonctionnement de l’état nouveau ainsi créé, son organisation, ses difficultés, et bien entendu, ses rites et sa religion. Ainsi, sur une des tablettes, peut être lu le récit de la création, de la Génèse, selon nos ancêtres, les sumériens :  » Les Dieux ont créé l’homme. Mais ces derniers se sont multipliés, dans l’anarchie la plus totale. Cette multitude était bruyante, bien trop bruyante… Les Dieux décidèrent alors d’anéantir ce qu’ils avaient créé.

On charga Namtar, Dieu de la mort et de la peste, de propager une maladie chez les hommes. Attristé, un autre Dieu du nom d’Enki fit son possible pour déjouer ce plan. Il y parvint. Aussi, d’autres calamités furent-elles envisagées. Mais, à chaque fois, Enki porta secours aux hommes et les plaies échouèrent, les unes après les autres.
Les autres Dieux, bien sur, s’agacèrent de l’attitude rebelle d’Enki! Il fut accusé. Pourtant, il ne voulait pas se facher avec ses confrères, aussi, eut-il l’idée lumineuse du déluge. Une idée digne d’un Dieu, se dit le seigneur du vent Enlil qui décida aussitôt que toute l’humanité devait périr sous les eaux.
Enki ne pouvait se résoudre à une telle extrémité alors, profitant d’un songe, il se confia à Atra-Hasis, un homme sage parmi les sages.  L’humanité va bientôt disparaître, noyée par les eaux que les Dieux vont répandre sur terre, lui confit-il ! Construit une arche pour te sauver !
Affolé, Atra-Hasis prévint les autres hommes. Il  prit avec lui des artisans et, ensemble, quittèrent la ville pour s’atteler à une tâche immense, la construction de l’arche. Ils assemblèrent tout le matériel nécessaire et parvinrent, juste à temps, à achever leur ouvrage.  Ils embarquèrent à bord des oiseaux, du bétail et des hommes de la famille d’Atra-Hasis.
Le déluge commença. Durant sept jours et sept 7 nuits, la terre fut frappée par les eaux de la colère divine, déchaînées par des vents terribles. Et puis, tout redevint calme, les eaux cessèrent de tomber et le vent se calma.
Atra-Hasis sortit prudemment du bateau et observa les Dieux. Ils avaient faim ! Alors, il fit des offrandes qui les attirèrent comme des mouches.
Les hommes avaient donc survécu au déluge!  Enlil était furieux. Les Dieux s’étaient pourtant jurés de perdre cette humanité. En vain. Comment cela avait-il été possible ? Le Dieu du ciel, An, accusa Enki.
Alors, pour se faire pardonner, Enki proposa que les humains, à l’avenir, ne se multiplieraient plus si vite. Il propagera des maladies pour réduire leur nombre et les femmes, quant à elles, accoucheraient dans la douleur et donneraient naissance, souvent, à des enfants morts nés.  »

 

Publicités

Joindre la conversation 2 commentaires

  1. […] du Déluge, nous l’avons vu, a été directement inspirée de l’épopée de Gilgamesh. Dieu […]

    J'aime

    Réponse
  2. […] story of the Flood , we have seen, was directly inspired by the epic of Gilgamesh. God noting evil on earth asks Noah […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Histoire, Mésopotamie, Philosophie

Mots-clefs

, , , ,