Épisode 1 : La découverte de l’atome (1808)

Démocrite, un grec rêvassant sur une plage, observe la falaise qui s’effrite, qui lâche d’énormes blocs de calcaire, rongés par la mer, fragmentés en portions minuscules, devenant sable avant de disparaitre sous les eaux. Tout devient poussière, il suffit d’attendre suffisamment longtemps.

Démocrite vient d’avoir l’intuition de l’atome. Il n’est pas le premier, Leucippe, dont il ne nous reste pas grand-chose, quelques fragments sur un papier usé par le temps, avait imaginé, lui-aussi, la nature fragmentaire de la matière.

L’atome, étymologiquement « que l’on ne peut pas diviser », est donc le grain ultime de matière, invisible à l’œil nu, ce qui reste lorsque l’on a tout cassé, tout broyé.

Cette idée, portée par le mouvement des atomistes dont Épicure sera l’un des plus illustres représentants, ne plaira jamais à la caste religieuse. La création, l’Ostie, le vin de messe, le corps du christ ne seraient qu’un assemblage de particules. Tout ça est proprement obscène ! Aussi, La recherche, barrée par l’intransigeance du Vatican, attendra-t-elle les Lumières pour faire le pas suivant.

Peu après la Révolution, en 1808, Joe Dalton, un Anglais, pose les premières bases de la chimie organique. Il mélange 10 grammes de dihydrogène (H2) avec 80 grammes de dioxygène (O2). Il obtient 90 grammes d’eau (H2O).

Cette expérience fonctionne quel que soit la nature des gaz que l’on mélange : les proportions sont à chaque fois respectées. Cela fonctionne comme deux billes de masse différentes que l’on viendrait coller entre-elles.

Pour expliquer ce phénomène, Joe relit Démocrite : selon Dalton, il est nécessaire d’admettre que les gaz mélangés sont constitués de petites billes : d’atomes, de masses bien définies, qui se combinent entre-eux pour donner des assemblages dont la masse est la somme des atomes qui les constituent…

L’atome scientifique était né et sera confirmé par Gay-Lussac.

Le prochain pas sera celui Ruttherford.Il donnera une première image de l’atome.

Second épisode : la radioactivité
Publicités

Joindre la conversation 1 commentaire

  1. Optique quantique…..Ancien testament: "Tu es poussière et tu retourneras en poussière" Aujourd’hui, je peux peut être écrire. Je suis poussière quantique et je retournerai en poussière quantique ou en Lumière quantique" Notre avenir s’illumine! Qu’en pensez-vous ?

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Les pères de la mécanique quantique, Physique

Mots-clefs

, ,