Qu’est ce que le Califat ?

Abou Bakr Al-Bagdadi vient de s’autoproclamer Calife et d’instaurer, en conséquence, un Califat en terre d’Islam, plus précisément sur les terres occupées par l’État islamique. Le Califat est une notion sunnite de l’islam.

Il a invité l’ensemble des Musulmans à lui prêter allégeance. Que signifie ces décisions unilatérales ?

Qu’est ce que le Califat ?

Le Califat est une organisation de la société, tant sur le plan temporel (la politique) qu’intemporel (la spiritualité). Étymologiquement le Calife est le successeur du Prophète et le Califat son royaume. Il est le garant de l’unité du monde musulman : l’Ouma.

Le prophète de l’Islam, Mohamed, est mort en 632 en laissant ses fidèles orphelins : aucun héritier ne fut désigné par ses soins. On ne trouve pas non-plus d’indication dans le Coran.

Abu Bakr, un des premiers compagnons du Prophète, fut retenu après d’âpres discussions et devint le premier Calife de l’Islam.

Il exerça sa charge, depuis Médine, sur les plans :

  • politique, en dirigeant la société (justice, finances, armées, police), en nommant ses représentants dans les provinces
  • et religieux, même s’il ne lui appartenait pas de changer le dogme considéré comme définitif depuis la révélation de Mahomet. Sa mission fut de conserver intact le message du Coran, de le diffuser autant que faire se peut, de diriger la prière et de protéger les lieux saints (Médine et la Mecque).

Il y eut quatre Califes orthodoxes (conforme au dogme):

  1. Abu Bakr (632-634) ;
  2. Omar (634-644) ,
  3. Othman (644-656)
  4. et Ali (656-661), cousin et gendre du prophète qui donna naissance au mouvement chiite ;

Le Calife suivant, Mo’awiya (qui installa à Damas (661-750) sa dynastie des Omeyyades), fut loin de faire l’unanimité, les partisans d’Ali ne lui reconnaissant aucune légitimité : le schisme entre Sunnites (Partisans de Mo’awiya) et Chiites (partisans d’Ali) venait d’apparaitre.

Le monde musulman se déchira un peu plus au cours de la dynastie suivante des Abbassides, qui déplaça le centre de gravité de l’islam à Bagdad, puis au Caire. Les Abbassides perdirent petit-à-petit leur autorité temporel.

Le titre, bien plus tard (XVIème siècle), fut repris par les nouveaux maîtres du monde arabe : les Turcs ottoman. Le nouveau Calife, Ottoman Ier, qui donna son nom à ses compatriotes, fut bien entendu contesté par le monde arabe. Il faudra attendre la chute de l’Empire Ottoman (1920) et son découpage par les alliés lors du traité de Sèvre pour que le Califat fusse aboli par Mustapha Kemal, dit Atatürk, le 3 mars 1924.

Depuis, le titre de Calife est à prendre…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :