A l’heure où le font national risque de donner raison à DAESH (qui a basé sa propagande sur la dénonciation du racisme en France), il est apparu opportun de donner une tribune au CFCM, car Il est bien évident que l’antidote à la radicalité devra, pour être acceptable et accepté, être développé à intérieur de la communauté musulmane.

Toute tentative extérieure sera en effet contre-productive, assimilée (à tort) à de l’islamophobie. Pour qu’un VOLTAIRE surgisse du monde de l’Islam, écoutons ensemble ce qu’a à nous dire le CFCM.

Ce dimanche 29 novembre, à l’institut du monde arabe, en présence de Bernard CAZENEUVE, Ministre des cultes

Les grands pontes de l’islam de France ont marqué leur volonté de mettre un terme à leurs divergences pour faire front contre le terrorisme :

  •  » Le terrorisme n’a pas de religion  » a dit en introduction Anouar Kbibech, Président du CFCM ;
  •  » Nous avons échoué pour onze individus qui ont semé la terreur et tué. Mais grâce au travail de nos imams et de nos 2500 mosquées, nous avons immunisé contre l’extrémisme des dizaines de milliers d’autres jeunes musulmans ! Il n’est pas possible de réduire les musulmans de France à ces onze fous. Ne cherchez donc pas le mal là où il n’est pas. Ce sont les imams de poche qui prêchent la haine via les téléphones portables. Ceux-là, transnationaux, on ne peut pas les perquisitionner  » a rajouté Amar Lasfar, Président de l’UIOF ;
  •  » Et maintenant ? C’est beau ce que nous entendons aujourd’hui. Mais nous devons surtout nous unir  » a proposé Kamel Kabtane, le recteur de la grande mosquée de Lyon ;
  • « Il y a une responsabilité musulmane dans ce qui se passe  » a fait remarquer Assani Fassassi de la Fédération française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles ;  » Nous avons subi un électrochoc et nous ne pouvons plus faire comme avant, car nous avons vu naître ces jeunes terroristes… Nous sommes comme le Docteur Frankenstein. Sans nous en rendre compte, nous avons contribué, par nos paroles, à fabriquer des monstres !  » Lui aussi a appelé à l’unité.  » Aucune fédération, prise séparément, n’aurait jamais pu réunir une telle assemblée ».

Le manifeste citoyen des musulmans de France

Un manifeste citoyen des musulmans de France a ainsi été signé pour

  • réaffirmer l’attachement de l’islam et des musulmans de France à la République française ;
  • condamner farouchement le terrorisme ;
  • appeler les jeunes à se dissocier d’une idéologie «mortifère» ;
  • inviter les imams à prêcher un islam de paix ;
  • faire cesser l’amalgame entre musulmans et terroristes.

Espérons qu’il seront écouter.

Une Marseillaise est venue ponctuer la réunion.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Islam, Les courants de l'Islam

Mots-clefs