Comme on le voit sur l’arbre chronologique ci-dessous l’émergence des différents branches de l’islam s’est faite très tôt dans son histoire et, en particulier, la principale scission entre la branche chiite et la branche sunnite qui est intervenue peu de temps après la mort du prophète en 632.

arbre de l'islam
Arbre chronologique de l’Islam

Ce fut la désignation du calife (successeur du Prophète) qui posa problème, car ce dernier n’avait pas d’héritier mâle et qu’il n’avait pas laissé de testament spirituel.

Le sunnisme

Les Sunnites se réclament du premier Imam Abou Bakr qui était un compagnon proche du prophète mais qui n’avait aucun liens familiaux avec lui. Les sunnites représentent 90 % du monde musulman aujourd’hui. Le terme vient de sunna qui est la conduite à tenir ou la ligne tracée par le prophète. Ils s’appuient essentiellement sur le Coran qui organise la vie dans tous ses aspects. L’imam n’est que celui qui conduit la prière

Le Chiisme

Les Chiites se réclament d’Ali, le gendre et cousin du prophète. Ils pensent que le successeur de Mahomet doit obligatoirement être de sa famille. Le terme signifie en arabe : ceux qui suivent Ali. S’ils ne constituent que 10% de la communauté, ils sont majoritaires en Iran et en Irak. Chez les chiites, l’Imam descend directement d’Ali et est donc un personnage central.

Le soufisme

Cette branche a cette particularité de puiser ses membres (40 % du monde musulman) dans les deux précédentes communautés pourtant irréconciliables sur tous les autres aspects de l’islam. On y trouve donc des Chiites comme des Sunnites. L’idée est de se rapprocher du Créateur par le mystère, en laissant place notamment à la poésie ce qui scandalise les gardiens de l’orthodoxie qui ont longtemps combattu ce courant.

Le Wahhabisme (sous-ensemble du sunnisme)

L’Arabie saoudite sunnite a été le berceau du Wahhabisme, introduit par Ibn el-Wahhab au XVIIIème siècle. Une alliance entre

  • les Saoud qui voulaient le pouvoir temporel sur la péninsule arabique ;
  • et el-Wahhab qui se contentait du pouvoir spirituel en orientant le fidèle vers l’islam des origines et en écartant tout texte qui ne relevait ni du Coran ni de la Sunna ;

a permis un développement rapide de cette doctrine toujours en vigueur en Arabie Saoudite.

Le Salafisme (sous-ensemble du Wahhabisme)

Salaf signifie « ancêtre ». Lui-aussi prône vers un retour aux origines.

Dans la même collection

Publicités

3 commentaires »

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s