Boko-haram est un groupe djihadiste qui agit pour l’essentiel au nord du Nigeria et au Cameroun. Il se réclame du sunnisme salafiste, au même titre que l’état islamique (DAECH) en Syrie et en Irak, le Hamas dans la bande de Gaza, les Shebab au Soudan, les Talibans en Afghanistan ou les frères musulmans en Égypte.le califat son royaume.

Afficher l'image d'origine

SEKAU Chef de BOKO HARAM

Qu’est ce que BOKO HARAM ?

Son objectif, comme celui des autres organisations similaires déjà citées, est de reconstituer le califat sunnite et d’y imposer la charia (la loi islamique), le calife étant le successeur du prophète Mahomet et Il apparaît en 2002, lorsque Mohamed Yusuf prêche dans l’état pauvre de Borno un islam rigoriste, écartant toute alternative modérée, et surtout un rejet total des valeurs occidentales, Boko Haram signifiant livre interdit (« boko » vient de l’anglais « book » et « haram » de l’arabe « interdit »). Le message est donc clair : il prône le rejet de l’enseignement perverti par l’occident. Une des ces cibles principale est donc les écoles. Yusuf meurt après son arrestation en 2009. Abubakar Shekau, l’un de ses commandants, prend la relève après une brève lutte interne. Boko haram connaît alors quelques succès sur le terrain mais est obligé de céder face à l’offensive de l’armée tchadienne en 2015.

Après s’être réclamé des Talibans puis de Al Qaïda, Boko Haram a prêté allégeance à l’Etat islamique en 2015 et à son leader Abou Bakr Al Bagdadi. De ses rangs est issu un autre groupe, Ansaru qui reproche à Boko Haram de ne s’en prendre qu’aux musulmans alors que pour lui la lutte doit s’étendre aux chrétiens nombreux dans cette région de l’Afrique de l’ouest.

carte boko haram.jpg

fief de Boko Haram – état de Borno

Boko Haram est un des plus violents groupe djihadistes, n’hésitant pas à s’attaquer aux civils, aux écoles, mais aussi aux imams qu’il considère comme trop modérés. Il est responsable de tueries de masses. C’est lui qui a enlevé quelque 200 lycéennes à Chibok ; enlèvement qui fut à l’origine de la campagne « bring back our girls ». Il est classé groupe terroriste par toutes les organisations internationales. Il y aurait déjà près de 4000 morts dans cette région de l’Afrique de l’ouest.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Islam, Les groupes djihadistes

Mots-clefs