Le Hezbollah, étymologiquement le parti de Dieu, est un groupe armé de l’islam chiite, considéré comme terroriste par les Américains et l’Union européenne, basé dans le sud Liban, la plaine de la Bekaa et en Syrie. Il est financé en majeure partie par l’Iran, la grande puissance chiite du Moyen-orient.

Résultat de recherche d'images pour "hezbollah"


A lire sur le même sujet


Qu’est ce que le Hezbollah ?

Il a vu le jour en 1982, dans le sillage de la révolution islamique (chiite) iranienne de 1979 et en réaction à l’invasion israélienne du Liban. Il est dirigé par Nassan Nasrallah. Il dispose d’une branche politique qui joue un rôle actif au Liban. Son objectif a été clairement affiché dès sa création et peut se résumer en trois points :

  1. l’installation d’un régime islamique au Liban ;
  2. l’expulsion des occidentaux ;
  3. la destruction de l’État d’Israël.

Le Hezbollah est également l’ennemi juré des puissances sunnites du Golfe, à commencer par l’Arabie saoudite et Bahreïn.

Depuis 1982, il s’est illustré dans des attaques ciblées contre :

  • les forces internationales présentes au Liban dans le cadre du maintien de la paix (1985) ;
  • les forces israéliennes notamment dans la plaine de la Bekaa
  • des attentats suicides ;
  • des détournements d’avions…
Afficher l'image d'origine

Répartition des groupes religieux au Liban – en rouge les zones où le Hezbollah est implanté

Nassan Harallah a toujours plaidé pour le maintien des troupes syriennes au Liban. Les Assad sont en effet issus d’une branche chiite de l’Islam, les Alaouite, considérée comme un allié naturel. En 2005, après l’assassinat du premier ministre libanais Rafiq HARRIRI, dans lequel l’armée syrienne était impliquée, il a appelé à manifester, sans succès, contre le mouvement du Cèdre qui exigeait le départ des troupes de Assad.

Il est aujourd’hui très actif aux côtés de Bachar Al-Assad dans la guerre contre DAECH. Il aurait perdu 1500 hommes, soit 1/3 des effectifs engagés. Il disposerait toutefois d’un contingent de près de 20 000 hommes. L’aura dont bénéficiait le Hezbollah au sein du monde arabe a été terni par cet engagement. Le Hezbollah avait en effet jusque-là surfé sur le prestige que lui conférait sa lutte contre l’État hébreu. Son nouveau combat contre d’autres musulmans n’est ainsi pas compris, notamment dans le nébuleuse sunnite.

La mort du chef historique du Hezbollah en Syrie le 13 mai 2016

Article du Monde

Il avait proclamé il y a quelques mois qu’il ne reviendrait de Syrie que « victorieux ou en martyr ». La seconde option a été la bonne pour Moustapha Badreddine. Ce très important chef militaire du Hezbollah, parfois présenté comme le successeur d’Imad Moughniyeh, le cerveau des opérations spéciales du mouvement chiite libanais, assassiné à Damas en 2008, a été à son tour tué, probablement à proximité de la capitale syrienne.

Dans un communiqué publié vendredi 13 mai, le Hezbollah, qui combat aux côtés des forces pro-Assad, affirme, sur la base d’informations préliminaires, que Badreddine a trouvé la mort dans une explosion visant une des bases de la milice chiite libanaise, près de l’aéroport de Damas. Le Parti de Dieu dit enquêter sur l’origine de l’attaque, qui pourrait être une frappe aérienne ou un tir d’artillerie, mais ne mentionne pas quand celle-ci s’est déroulée.

L’élimination de Badreddine pose la question d’éventuelles représailles. Après la mort d’Imad Moughniyeh, Hassan Nasrallah avait menacé Israël d’une « guerre ouverte ». Dans les faits, le Hezbollah s’était abstenu de répliquer sur le territoire israélien. Mais quatre ans plus tard, en juillet 2012, six touristes israéliens avaient péri dans l’explosion d’un bus, en Bulgarie. Un attentat que les autorités locales ont considéré comme une opération de vengeance du Hezbollah.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/article/2016/05/13/le-chef-militaire-du-hezbollah-mort-en-syrie_4918920_3210.html#fImjBejZ5Yg62PTZ.99

 

Publicités

Joindre la conversation 7 commentaires

  1. […] Hezbollah, milice chiite du sud-Liban soutenue par l’Iran chiite, se bat depuis 2012 en Syrie aux […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Islam, Les groupes djihadistes

Mots-clefs