Les éditions des Chavonnes vous propose une petite démonstration visant à  prouver que l’intégrale d’une fonction représente l’aire sous la courbe de cette fonction.

Intégrale : l’aire sous la courbe


A lire sur le même sujet :

Prenons une fonction continue dont la courbe est représentée ci-contre en rouge. Elle a un maximum et un minimum.

aireintégrake

Soit A(x) une fonction qui représente l’aire sous la courbe, entre a et x.

A(x+h)-A(h) représente l’aire sous la courbe entre x et h. Cette aire est :

  • plus petite que celle représentée par max × h et
  • plus grande que celle représentée par min × h.

Donc, on peut écrire :

  •  max × h  < A(x+h)-A(h) < min × h
  • max < A(x+h)-A(h) / h < min

soient x1 et x2 tels que min = f(x1) et max = f(x2)

  • f(x1) < A(x+h)-A(h) / h < f(x2)

Si h tend vers 0 :

  • x1 tend vers x2, jusqu’à se confondre en x et
  • A(x+h)-A(h) / h devient A'(x), la dérivée de A(x), donc
  • f(x) < A'(x) < f(x)

La dérivée de la fonction A(x), c’est-à-dire la surface sous la courbe, est bien la fonction f(x).


A lire sur le même sujet :

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Autres histoires de mathématiques, Mathématiques

Mots-clefs

, , ,