Entendu dans un triste bistrot d’une triste banlieue :

  • Et pourquoi tu ne revoterais pas Hollande ?
  • Hollande ? Il a rien fait pour moi ! Pourquoi je voterais pour lui !
  • T’as raison. Nous les fonctionnaires, on a pas été augmentés. Et puis, il a réduit les allocs. Je ne sais pas combien il m’a couté…

  • Quand il aura compris que les profs d’Italien c’est important, surtout en ce moment, il arrêtera de supprimer des postes ! Bien sûr qu’il faut faire des économies, mais pas chez nous ! Les langues, on doit continuer à mettre le paquet dessus.
  • Et n’oublie pas l’anglais ! Sûr qu’il n’y a plus d’argent dans les caisses, mais il faut bien réfléchir. Des économies on peut en faire ailleurs. Regarde à la SNCF. Tu ne crois pas qu’on pourrait sabrer dans les effectifs. Ils sont trois pour piloter un TGV qui roule tout seul ! Et seulement 20 heures par jour. Faut pas s’étonner si les jeunes ne prennent plus le train.
  • Et les pilotes de lignes ! Tu ne crois pas qu’ils exagèrent ! Payer comme des Ministres alors que c’est le pilote automatique qui fait le boulot !
  • Et la RATP alors ! C’est encore une marche plus loin sur le grand escalier de la fainéantise.
  • On dit les Français veulent du boulot. Mais non ! Leur salaire leur suffit !
  • Coluche ?
  • Coluche.
  • Finalement, y’a deux genres de Français. Ceux qui sont au chômage et qui veulent travailler par dessus-tout et puis ceux qui en ont et qui font tout pour travailler le moins possible.

Entendu dans un autre triste bistrot d’une autre triste banlieue :

  • Et les profs ! Tu ne vas pas me dire qu’on ne peut pas faire des économies ! Franchement, Est-ce qu’on a par exemple besoin de leur apprendre l’Italien ? Il parle mal le Français, à peine l’Anglais et on bourre le crâne des gosses avec l’Italien !
  • Oui. On pourrait aussi les faire travailler un peu plus, tu ne crois pas ? 18 heures par jour, y’en a qui s’en tire bien. Et avec nos impôts… Tu fais quoi au fait comme boulot ?
  • Je suis pilote chez Air-France. Et toi ?
  • Pareil, mais à la RATP.
  • Sympa.
  • Tant que les gens auront besoin de se déplacer, on ne pourra pas réduire les budgets des transports. C’est un service public et donc il n’a aucune raison d’être rentable ! il doit seulement servir le public. Y’a qu’à puiser ailleurs…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

actualité, politique