J’ai écouté Malek BOUTIH sur France Info parler du canabis

Je suis favo­rable à la léga­li­sa­tion du canna­bis. C’est-à-dire que l’État reprenne tout en main. La prohi­bi­tion de canna­bis, c’est le moteur de la nouvelle mafia. D’un certains point de vue, c’est quand même embê­tant que ceux qui aiment fumer un joint financent le terro­riste à un degrés ou un autre. C’est chiant. On estime qu’il y a sept millions de personnes qui consomment.  Malek BOUTIH