J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER

Un très bon livre. Le auteurs essayent de démasquer les imposeurs, les faux « experts »  qui, pour le compte de lobby, publient des pseudo-études pour détruire les consensus. Le livre démarre avec l’exemple du lobby du tabac américain qui, pendant 20 ans, a fait travailler (et donc financé) une armée de savants pour démontrer que fumer ne tue pas !

« L’utilisation du terme « négationnisme » pour décrire les agissements des industriels du tabac peut sembler exagérée, voire déplacée. Il n’en est rien. Ce vocable renvoie au déni du génocide perpétré par les nazis à l’encontre des juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Il a aussi été utilisé à propos de la négation du génocide arménien par les autorités ottomanes pendant la Première Guerre mondiale. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’un déni des faits et des connaissances abondamment documentés par les historiens. Lorsque ce déni touche un domaine du savoir où la connaissance est établie sur des bases scientifiques, en l’occurrence celui de la médecine pour les dangers du tabac, il est parfaitement approprié de parler de « négationnisme scientifique ». Pierre CAHUC et André ZYLBERGER  – Le négationnisme économique

La stratégie de ces lobbys consistait à produire du doute, s’infiltrer dans les failles, si minuscules soient-elles, pour imposer un débat là où il n’y en avait pas. Les climato-sceptiques, 40 ans après, ont suivi la même démarche ; malgré les évidences, les multiples études sur le sujet, quelques « experts » sont parvenus à semer le doute dans nos esprits, surtout lorsqu’il s’appelait Claude Allègre et qu’il avait un certain pédigrée.

C’est ce que les auteurs appellent les négationnistes ; terme que l’on utilisait jusqu’à présent surtout pour qualifier les individus niant l’existence de la shoah.

Ils dénoncent ces pratiques devenues courantes en économie. Car l’économie, pour Pierre CAHUC et André ZYLBERGER, est une science. Elle s’appuie sur des études statistiques à grande échelle, comme le fait par exemple la biologie. Des négationnistes, il y en a partout ; par exemple chez les grands patrons. On pourrait en effet attendre d’eux un plaidoyer énergique pour vanter les mérites de le libre concurrence. Eh bien c’est souvent l’inverse qui se produit. Soucieux  de conserver leur monopole hexagonale, ils démontrent à grand renfort de rapports (comme le rapport Gallois) tout l’intérêt du protectionnisme économique et les bénéfices de l’intervention de l’Etat. Pourtant, nombre d’études ont montré, avec une invariance mathématiques,  qu’à chaque fois que l’Etat a financé, l’économie s’est affaiblie. Les « canards boiteux » sont mis sous perfusion de subsides de l’Etat pour « sauver l’emploi ». Ces canards boiteux mangent des ressources qui auraient été mieux utilisées ailleurs, dans l’innovation par exemple. Quelques années plus tard, les canards, toujours aussi boiteux, finissent par rendre l »âme, emportant dans le tombe les Euros publics…

Un exemple de négationnisme économique par le MEDEF

 » L’offensive récente du Medef pour obtenir des allègements de charges sur tous les salaires inférieurs à 3,5 Smic relève de cette stratégie (négationnisme économique). Alors que le consensus des économistes, établi sur la base de toutes les études disponibles, indique que les allègements de charges sont efficaces pour créer des emplois si et seulement si ils sont ciblés sur les salaires très proches du Smic, Claude Tendil, président de la commission protection sociale au sein du comité exécutif du Medef, déclare dans une interview au journal les Echos du 12 octobre qu’«alléger les bas salaires n’est pas la seule voie possible. Ne cédons pas à la pensée unique !» » Pierre CAHUC et André ZYLBERGER

Un négationnisme inspiré par Sartre

« « Dans trois textes datant de 1965, Jean-Paul Sartre a « théorisé » la différence entre les « vrais » intellectuels, forcément anticapitalistes, et tous les autres, les « faux » intellectuels, complices volontaires ou non du « système ». Pour Sartre, le vrai intellectuel est un « technicien du savoir » conscient que sa connaissance est façonnée par l’idéologie dominante. (…) Dès lors, l’intellectuel doit combattre l’idéologie dominante afin d’être en mesure de produire du vrai savoir. Il en résulte que le technicien du savoir doit d’abord extirper l’hydre capitaliste qui lui ronge le cerveau. (…) »
Pierre CAHUC et André ZYLBERGER  – Le négationnisme économique

Le négationnisme économique de gauche

 » Comme le Medef, le collectif des Économistes atterrés accuse les chercheurs dont les résultats ne s’accordent pas avec les propositions de la gauche «critique» d’être les tenants d’une «pensée unique», ou d’une «doxa dominante», servant les intérêts des «puissants». » Pierre CAHUC et André ZYLBERGER

En conclusion

Bref nos auteurs sont pour le laisser faire. Adam SMITH, il y a 150 ans ne disaient pas autre chose : une main invisible régule seule le marché. Le darwinisme économique est alors à l’œuvre permettant aux plus efficaces de tirer l’économie.

 » On ne peut plus laisser perdurer l’idée qu’il y aurait deux manières d’aborder les questions économiques : celle des Economistes atterrés et autres hétérodoxes, humaine, sociale, proche de la réalité des gens, et celle des orthodoxes, froide, mathématisée, désincarnée et soumise aux exigences de la finance.

Notre ouvrage montre que cette soi-disant coupure radicale est une fable utile pour la rhétorique «hétérodoxe» mais qu’elle n’a aucun fondement. » Pierre CAHUC et André ZYLBERGER

Publicités

Joindre la conversation 8 commentaires

  1. […] Martine AUBRY. Le débat fait toujours rage, dix ans après, quant à leur efficacité. Le récent Négationnisme économique de Pierre CAHUC et André Zylberger montre en effet que les seules études non-partisanes et qualifiées de scientifiques […]

    J'aime

    Réponse
  2. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  3. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  4. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  5. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  6. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  7. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse
  8. […] J’ai lu pour vous Le négationnisme économique de Pierre CAHUC et André ZYLBERGER […]

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Economie