Un article de l’université de Londres

Article de fond : brève histoire de la vie

Les restes de microorganismes de 3.77 milliards d’années ont été découverts par une équipe internationale. Cette découverte est la mise en évidence des plus anciennes formes de vie. D’étroits filaments formés par des bactéries qui vivaient dans des milieux riches en fer ont été trouvés dans des couches de quartz dans la ceinture de Nuvvuagittuq au  Quebec.

Ces couches contiennent certaines des plus anciennes roches sédimentaires connues sur terre, qui se sont probablement formées dans des sources hydrothermales riches en fer, qui ont habitées par les premières formes de vie, il y a plus de 4 milliards d’années.

Notre découverte confirme l’idée selon laquelle la vie a émergé dans ses vents hydrothermaux que l’on trouve en eaux profondes dans les fonds marins, très peu de temps après la formation de la terre. Matthew DODD
L’étude a été publiée dans Nature. Les chercheurs ont observé les filaments, constitués d’hématites qui, selon WIKIPEDIA, est une espèce minérale composée d’oxyde de fer(III) de formule Fe2O3 avec des traces de titane Ti, d’aluminium Al, de manganèse Mn et d’eau H2O. C’est le polymorphe α de Fe2O3, le polymorphe γ étant la maghémite. C’est un minéral très courant, de couleur noire à gris argenté, brun à rouge, ou rouge, avec de nombreuses formes cristallines. Les cristaux peuvent atteindre 13 cm4.)
Hématite Rose de Fer - Ouro Preto, Brésil (6×3,6 cm)

Hématites : source WIKIPEDIA

Ces filaments sont constitués d’oxydes de fer (ou rouille) qui ont pu également être issus d’un processus non-biologique, comme des variations de températures ou de pressions dans la roche lors de leur sédimentation. Mais cette dernière hypothèse a été considérée comme très improbable.
La structure de l’hématite a les mêmes caractéristiques que les structures formées par les bactéries qui oxydent le fer trouvées proches des sources hydrothermales, à côté de graphite et de minéraux comme l’apatite ou les carbonates que l’on trouve aussi dans les dans la matière biologique comme les os ou les dents.
Les chercheurs ont également découvert que les fossiles minéralisés sont associés à des structures sphéroïdales qui contiennent des fossiles dans les roches plus jeunes, suggérant ainsi que les hématites se forment préférentiellement lorsque les bactéries qui oxydent le fer à des fins énergétiques sont présentes.

Nous avons découvert que les filaments (concrétions ou nodules) comme les petites structures sphéroïdales (rosettes ou granules) sont des produits de putréfactions (Décomposition de matières organiques par des bactéries et des champignons). Ils sont minéralogiquement identiques à ceux que l’on trouve dans des roches plus jeunes (Norvège). Dominic PAPINEAU.

Les structures sont composées de minéraux que l’on attend dans les processus de putréfaction et ont été bien documentés dans les archives géologiques. Le fait qu’on les ait trouvés dans les couches les plus anciennes suggère que nous avons ici une évidence de la plus vielle forme de vie connue. Cette découverte nous aide à assembler les pièces du puzzle de la vie.  Elle montre que la vie existait sur terre lorsque Mars disposait d’eau liquide à sa surface ! Matthew Dodd

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

Science de la vie