Hymne à la laïcité et à l’égalité homme-femme dans un pays (l’Iran) aux mœurs exactement contraires, Persépolis est un petit-chef d’œuvre de dessins animés qui a valu à son auteur des ennuis avec les autorités religieuses de son pays en raison de la représentation graphique de Dieu.

Le contexte historique

Persépolis est, en grec, la ville Perse et, dans l’œuvre autobiographique de Marjane Satrapi, Téhéran, la capitale de l’Iran actuelle. L’Iran n’est pas, comme on l’imagine souvent, un pays arabe. L’Iran est l’héritier de l’empire perse qui, il y a 2500 ans, dominait le moyen-orient, avec des noms célèbres comme Darius Ier (dit « Le Grand ») ou Xercés Ier. L’Iran se distingue également par sa pratique chiite de l’islam, une originalité dans la région. En 1941, Mohammad Reza Pahlavi (dit « le Shah »), soutenu par les Occidentaux en général et les Américains en particulier, monte sur le trône. L’Iran, par sa position géographique, est en effet à cette époque et pendant la guerre froide un obstacle à l’expansion du communisme vers les pays arabes. Il sera le dernier représentant de la monarchie puisqu’en 1979 une révolution (dite « islamique ») le renverse. La Monarchie fait place à un régime dominé par la religion et dirigé d’une main de fer par l’Ayatollah Khomeiny. Dès 1980, l’Irak de Sadam Hussein cherche à s’emparer des réserves pétrolières et gazières gigantesque de l’Iran. Il est à son tour soutenu par l’occident et notamment la France qui lui fournit un appui aérien. La guerre fait 1 million de morts et se termine sur un statu quo. Aujourd’hui, les ferveurs révolutionnaires sont bien retombées et la jeune génération souhaite une ouverture vers le monde. Mais les Gardiens de la révolution, une armée de 120 000 hommes à la disposition du guide spirituel (Ali Khamenei  le successeur de Khomeiny) veille…

Persépolis de Marjane Satrapi

Persépolis débute à Téhéran en 1978, c’est-à-dire, sous le règne de Mohammad Reza Pahlavi et à la veille de la Révolution islamique. Marjane n’est alors qu’une enfant. Elle a grandi dans l’esprit des Lumières auprès de parents modernes, notamment sa Grand-mère. La vie semble presque normale. Elle se verrait bien en prophète universel en guérisseuse (notamment du genoux douloureux de sa grand-mère). Mais, en 1979, avec la chute du Shah, vient le temps des Gardiens de la Révolution. Plus rien n’est toléré par cette police des mœurs. Marjane, pour la première fois, est obligée de se voiler et de faire attention à son comportement en public. Dieu se rappelle soudain à elle. Marjane ne comprend pas bien tous ces évènements. Alors elle crie avec les autres exaltés « à bas le Shah ! » Comme pour toute Révolution, les espoirs des premières heures sont vites refroidis. En plus de la répression des hommes de Khomeini, le peuple voit s’abattre sur sa tête les bombes de Saddam Hussein. Pour éviter la défaite, Khomeini, fait appel  à des centaines, voire des milliers de jeunes candidats au martyr, qui finissent gazés par le président irakien.

Marjane est indomptable et sa liberté de ton risque de lui poser quelques soucis.

Résultat de recherche d'images pour "persepolis BD"

Extrait de la BD Persépolis de Marjane Satrapi

Elle n’hésite pas à rembarrer quelques gardiens de la Révolution un peu trop collant.

Image associée

Les Gardiens : Oui… Mais… Lorsque vous courrez, votre derrière fait des mouvements qui sont… Comment dire ? Obscènes ! Marjane : Eh bien ! Ne regardez pas mon cul ! J’ai crié si fort qu’ils ne m’ont pas arrêtée. Un extarot de Persépolis

Ses parents, pour éviter des problèmes, l’exil alors en Autriche. Le choc est difficile. Marjane a soudain accès à une société débridée où tout est permis : Rock, alcool et sexe.  Elle a 14 ans et ce terreau propice fait germer en elle des graines prometteuses…

L’avis des éditions des Chavonnes

Un film à voir et revoir. Un dessin sobre au service de l’histoire.

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

CATÉGORIE

actualité