cinéma

J’ai vu pour vous Kingdom of Heaven de Ridley SCOTT

Encore un chef d’œuvre du maître britannique connu avant tout pour son terrifiant Alien. Proche de la réalité historique, Kingdom of Heaven raconte, dans les paysage et contexte historiques du XIIème siècle,  la prise de Jérusalem, royaume franc depuis deux siècles, par les troupes de Saladins.  Kingdom of Heaven raconte aussi l’absurdité de la foi religieuse qui conduit l’humanité à se massacrer pour des bouts de désert.

J’ai vu pour vous Kingdom of Heaven de Ridley SCOTT

Cela fait deux siècle maintenant qu’Eudes de Châtillon, le Pape Urbain II, a lancé son « appel de Clermont » en vue de reconquérir les terres saintes occupées par les Musulmans. Le temps des croisades avait commencé. Les Francs ont pris Jérusalem et y ont installé un royaume. C’est maintenant le roi Baudouin IV, le lépreux, qui règne. Les temps sont durs pour les familles exilées en terre sainte : Saladin est en train de masser des troupes et a promis de reprendre la ville aux chrétiens.

C’est l’hiver en France. Un forgeron tape sur son enclume à la lueur du four où trempe le fer d’une épée. Il s’appelle Balian. il a le regard vide d’un homme terrassé, harassé par la vie. La perte de l’enfant avait poussé son épouse inconsolable au suicide, infamie pour l’église. Dans un coup de sang, il avait jeté le prêtre dans le feu, un prêtre qui avait arraché la croix d’argent du corps encore chaud épouse et avait ordonné sa décapitation. Une troupe de croisés approche… A sa tête, un seigneur : le baron Godefroy d’Ibelin. Il se réchauffe quelques instants, d’abord silencieux. Puis il se présente : il est son père. Il doit venir avec lui à Jérusalem. De toute façon, traqué, il n’a plus d’avenir ici…

J’ai vu pour vous Kingdom of Heaven de Ridley SCOTT

L’avis des Chavonnes

Le meilleur film sur les croisades, où l’on découvre un Saladin magnanime, raffiné et, au contraire, un Renaud de Chatillon (templier) cruel, sanguinaire, un Guy de Lusignan, époux de la belle Sybille (Eva GREEN)  et donc beau-frère de Baudouin, arriviste (qui lorgne sur le trône de Jérusalem) et surtout incompétent chef de guerre qui mènera les armées chrétiennes au désastre.

A voir bien entendu.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s