cinéma

J’ai vu pour vous Il était une fois dans l’ouest de Sergio LEONE

Un pur chef-d’œuvre, la pièce maîtresse du Western spaghetti, Il était une fois dans l’ouest atteint tous les sommets.

J’ai vu pour vous Il était une fois dans l’ouest de Sergio LEONE

Once Upon a Time in the West

Perdue au milieu des plaines poussiéreuses, Flagstone, une petite ville pionnière de l’ouest américain, attend l’arrivée du chemin de fer. Peter Mc Bain, la quarantaine élégante, a construit sa ferme à l’écart de la ville. Il y vit paisiblement avec ses trois enfants. Tout le monde le prend pou un fou : c’est un illuminé qui se tue à la tâche pour quelques broussailles sèches, grillées par la chaleur. Il a enfilé son plus beau costume, car il attend sa nouvelle épouse Jill, rencontrée à la Nouvelle-Orléans. Elle doit arriver à Flagstone par le prochain train. Il a décidé d’envoyer son fils, le plus âgé des deux, la chercher. Déjà l’adolescent a sorti la charrette et fouette les deux chevaux impatients, tandis que son frère est rentré et la maison et que sa sœur installe paisiblement la table pour le déjeuner.  Soudain, le murmure des grillons, qui jusque-là avait empli le silence de la plaine, s’est tue. Peter Mc Bain le sait. Ça n’annonce rien de bon… Peter scrute les collines alentour. Le vent soulève la poussière, un vol de canards sauvages passe au-dessus de sa tête. Rien d’autre. Les grillons reprennent leur chant lancinant confirmant un retour à la normale. Tout le monde se remet au travail. Peter en profite pour aller puiser de l’eau fraiche. Mais, à nouveau, le silence s’abat sur la ferme. Et puis une détonation déchire la plaine. Peter observe les canards. Aucun n’a été abattu par ce tir mystérieux. Des plus en plus inquiétant… Il se retourne alors et voit sa fille tomber sur le sol, le nez dans la poussière. Peter se précipite, mais s’effondre à son tour, fauché par un autre plomb venu de nulle part. Un dernier tir abat l’adolescent toujours perché sur sa charrette. Le plus jeune fils sort alors précipitamment de la maison : sa rousseur juvénile, ses bleus horizons transpirent la terreur. Quatre long-manteaux sortent alors de derrière les broussailles et s’avancent dans sa direction. Le chef, c’est Franck, un chapeau noir vissé sur la tête. Ses yeux bleus glacés transpercent l’enfant. Qu’est-ce qu’on fait avec lui Franck ? lui demande un acolyte. Franck ne répond pas tout de suite…. Maintenant que tu m’as nommé, je n’ai plus le choix. t il abat froidement l’enfant…

Résultat de recherche d'images pour "il était une fois dans l'ouest longs manteaux"

J’ai vu pour vous Il était une fois dans l’ouest de Sergio LEONE

On est dans du pur Sergio Leone. De longs silences, parfois baignés dans la musique parfaite d’Ennio MORRICONE, une tension qui monte, des ressorts qui se tendent, des bottes de cuir qui frottent la poussière, une locomotive à vapeur qui s’annonce, les mâchoires des freins qui se crispent sur le fer des rails, de la vapeur qui s’essouffle, trois hommes aux aguets, un homme sur l’autre quai jouant de l’harmonica, un bagage à la main, des regards qui se croisent, se défient, des doigts qui écartent les vestes, puis caressent l’acier des revolvers, des perles de sueur qui dégoulinent sur les visages burinés par le soleil. Et puis tout se fige, le soleil s’arrête, prêt à éclater…

Résultat de recherche d'images pour "il était une fois dans l'ouest longs manteaux"
L’homme à l’harmonica – Charles Bronson
Résultat de recherche d'images pour "il était une fois dans l'ouest longs manteaux"
Claudia Cardinale – Jason Robards – Charles Bronson

J’ai vu pour vous Il était une fois dans l’ouest de Sergio LEONE

avec

  • Charles Bronson : L’homme à l’Harmonica
  • Henry Fonda : Frank
  • Claudia Cardinale : Jill McBain
  • Jason Robards : « Le Cheyenne
  • Gabriele Ferzetti : Morton
  • Frank Wolff : Peter McBain
Résultat de recherche d'images pour "il était une fois dans l'ouest longs manteaux"
Henri FONDA
Résultat de recherche d'images pour "il était une fois dans l'ouest claudia cardinal"
Claudia Cardinale
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s