actualité

Non à Médine ! Catalyseur de haine. Vive la laïcité.

Le témoignage u père d’une victime du Bataclan

99 personnes, dont ma fille, ont été tuées par des islamistes. Je ne connais pas monsieur Médine particulièrement, mais j’ai eu l’occasion de lire ses textes. Ces derniers appellent aux meurtres des blancs et aux djihads. Par ailleurs, il appartient à une association appelée « le Havre de savoir », une association très favorable aux Frères musulmans. J’estime donc que c’est inadmissible et scandaleux de se produire dans cette salle qui est devenue aujourd’hui une salle mythique. Certaines choses ne peuvent plus être dites et certains chanteurs ne peuvent plus se produire. C’est quand même la salle où 99 personnes ont rendu leur dernier souffle. Par respect pour ces personnes, on ne peut plus faire n’importe quoi dans cette salle.

Dans cette salle ou ailleurs !

La liberté d’expression ne peut pas être une excuse à toutes les dérives (pour être poli). Chez lui, dans son appartement, Médine peut dire ou faire ce qu’il veut. Mais, sur la voie publique, qu’il ne touche pas à la laïcité. Ce Médine écorche tellement les oreilles qu’il est capable de transformer un agneau paisible en activiste d’extrême droite. Ces paroles sont d’une telle brutalité qu’il fait passer tous les musulmans pour des terroristes arriérés. Son Rap sorti des poubelles est un hymne à tous les crétins de la terre, à tous les incultes (au sens « culture » du terme et non-pas « culte »). Toutes les Églises issues du Livre abrutissent les masses en imposant le par-cœur, la récitation imbécile de milliers de lignes pour  empêcher de penser, enfoncer à coup de masse dans la tête des gens des idées prédigérées pour les préserver de tout esprit critique. Les Églises séduisent, manipulent depuis des millénaires en promettant un au-delà qui n’existe pas, puis avilissent en inventant le pécher, puis la rédemption (dont elles ont bien entendu le monopole), et finalement en  demandant à leurs ouailles de mourir de leur vivant, en tuant les sens, en menaçant de représailles ceux qui profitent de la vie…

Non à Médine, au Bataclan ou ailleurs ! Au passage, rappelons à Médine qu’on a jamais crucifié de laïcard à Golgotha.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s