actualité

Hommage au Grand Charles – Mourir d’aimer

En hommage au grand Charles (et à Gabrielle RUSSIER), notre dernier géant de fer sorti des mêmes forges que Brel, Ferrat ou Brassens, les éditions des Chavonnes vous proposent son plus beau texte : Mourir d’aimer ; un texte incroyablement subtile qui évoque le suicide en septembre 1969 d’une professeur de Lettres de 32 ans, Gabrielle RUSSIER, accusée d’avoir un peu trop aimé un élève de 17 ans, Christian ROSSI : lorsque, du côté de la cité Phocéenne, l’amour, né sur les barricades de mai 68, vécu paisiblement sans faire de mal à personne, épanoui sur les pavés du Vieux-Port à l’ombre de la bonne mère, devint mortel…

Accablée par l’ordre morale, trainée dans la boue par les médias, terrifiée par le jugement en appel à venir, écrasée par les préjugés, Gabrielle, coupable d’avoir aimé, à bout de forces, enfermée dans son amour impossible, vit dans le suicide un refuge, dans l’ouverture des vannes du gaz de son appartement, sa seule porte de sortie… La veille de la rentrée des classes, elle se donna la mort, apaisée finalement par la perspective de laisser derrière elle le monde face à ses contradictions et la haine viscérale de ses contemporains, digne des tribunaux de l’inquisition.

Le 14 mai 2017, un Président de 39 ans entrait à l’Élysée. A ses côtés, sa femme, son ancienne professeure de lettres de 63 ans…

Gabrielle Russier. L’amour assassiné
Gabrielle RUSSIER

Ne m’en veuillez pas. je suis à bout de forces. Parce que la lucidité et la compréhension des choses et des êtres ne m’ont servi à rien. On me répète par les papiers que je reçois, que je suis coupable et j’en arrive à envier ceux qui le sont vraiment, qui rient dans la cour. Je ne pourrai plus jamais rire. On a fait une montagne avec rien. On me garde ici pour des faits très anciens nullement répréhensibles. Je n’arrête pas d’essayer de comprendre. Je tourne, je tourne dans ma tête les idées les plus noires. Je ne sais plus raisonner, réfléchir. J’ai peur pour les enfants. J’ai si peur.

Gabrielle Russier

Quelques années plus tard, Christian Rossi, après une série de fugues en Allemagne puis en Italie, un séjour forcé en hôpital psychiatrique, prit la parole :

Les deux ans qu’elle m’a laissés, elle me les a laissés à moi, je n’ai pas à les raconter. Je les sens. Je les ai vécus, moi seul.  Le reste, les gens le savent : c’est une femme qui s’appelait Gabrielle Russier. On s’aimait, on l’a mise en prison, elle s’est tuée. C’est simple.

Christian Rossi.


Mourir d’aimer


Les parois de ma vie sont lisses
Je m’y accroche mais je glisse
Lentement vers ma destinée

Mourir d’aimer
Tandis que le monde me juge
Je ne vois pour moi qu’un refuge
Toute issue m’étant condamnée
Mourir d’aimer

De plein gré s’enfoncer dans la nuit
Payer l’amour au prix de sa vie
Pécher contre le corps mais non contre l’esprit
Laissons le monde à ses problèmes
Les gens haineux face à eux-mêmes
Avec leurs petites idées

Mourir d’aimer
Puisque notre amour ne peut vivre
Mieux vaut en refermer le livre
Et plutôt que de le brûler
Mourir d’aimer

Partir en redressant la tête
Sortir vainqueur d’une défaite
Renverser toutes les données
Mourir d’aimer

Comme on le peut de n’importe quoi
Abandonner tout derrière soi
Pour n’emporter que ce qui fut nous, qui fut toi

Tu es le printemps, moi l’automne
Ton cœur se prend, le mien se donne
Et ma route est déjà tracée
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer


Tablature Mourir d’aimer (pour les guitaristes)


 

Lam Rem

Les parois de ma vie sont lisses

Sol7 Do

Je m’y accroche mais je glisse

Fa Rem

Lentement vers ma destinée

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

Lam Rem

Tandis que le monde me juge

Sol7 Do

Je ne vois pour moi qu’un refuge

Fa Rem

Toute issue m’étant condamnée

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

Lam Fa Mourir d’aimer

Sol Do

De plein gré s’enfoncer dans la nuit

Lam Rem

Payer l’amour au prix de sa vie

Sol7 Lam Si7 Mi7

Pécher contre le corps mais non contre l’esprit

Lam Rem

Laissons le monde à ses problèmes

Sol7 Do

Les gens haineux face à eux-mêmes

Fa Rem

Avec leurs petites idées

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

Lam Rem

Puisque notre amour ne peut vivre

Sol7 Do

Mieux vaut en refermer le livre

Fa Rem

Et plutôt que de le brûler

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

Lam Rem

Partir en redressant la tête

Sol7 Do

Sortir vainqueur d’une défaite

Fa Rem

Renverser toutes les données

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

Lam Fa

Mourir d’aimer

Sol Do

Comme on le peut de n’importe quoi

Lam Rem

Abandonner tout derrière soi

Sol7 Lam Si7 Mi7

Pour n’emporter que ce qui fut nous, qui fut toi

Lam Rem

Tu es le printemps, moi l’automne

Sol7 Do

Ton cœur se prend, le mien se donne

Fa Rem

Et ma route est déjà tracée

Mi7 Lam

Mourir d’aimer

La7 Fa

Mourir d’aimer

Fa Do

Mourir d’aimer

Adaptation au cinéma – 1971
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s