actualité Gilets jaunes

Les gilets jaunes ne sont pas « le peuple »

Depuis plusieurs jours, les gilets jaunes s’expriment sur toutes les télés, sur toutes les radios, dans tous les journaux au nom du « Peuple de France« .

Foule hurlante n’a pas toujours raison

Les gilets jaunes expriment une opinion. Et c’est très bien qu’ils puissent le faire.  Voltaire ne disait-il pas « Je ne suis pas d’accord avec vous mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. » ? Mais cette opinion est celle des gilets jaunes et seulement celle des gilets jaunes, pas celle du Peuple de France.  Je ne suis pas un gilet jaune et, à moins que l’on me démontre le contraire, je fais partie du Peuple de France, comme mon voisin de bureau, la secrétaire au premier étage, mon ami le jardinier, mon neveu au chômage, mes parents retraités et tant d’autres de mes compatriotes. Je ne souhaite donc pas que l’on s’exprime en mon nom. Une foule hurlante reste une foule : elle exprime son point de vue, c’est-à-dire un intérêt particulier, non la volonté générale, apanage de la seule représentation nationale. Le Contrat social défini par Rousseau ne dit pas autre chose. La volonté générale n’est en aucun cas la somme des intérêts particuliers qu’expriment les foules, les unes après les autres. Donner raison à une foule conduit à la dégénérescence de la démocratie et à l’avènement d’un nouvel ordre, celui de l’ochlocratie (pouvoir donner à la foule) qui n’est qu’une autre forme de despotisme : le despote étant alors celui qui dispose du plus grand pouvoir de nuisance.

Les volontés particulières (exprimées par un foule) sont suspectes ; elles peuvent être bonnes ou méchantes, mais la volonté générale (définie par l’Assemblé Nationale) est toujours bonne : elle n’a jamais trompé, elle ne trompera jamais. Denis Diderot – 1713-1784 – L’Encyclopédie, article Droit naturel

Sur le même thème : Les gilets jaunes et l’ochlocratieLes gilets jaunes et la RévolutionLes gilets jaunes et la boite de PandoreUne insurrection citoyenne ?Les gilets jaunes et la la fausse condamnation de la violence

En effet, s’il n’est pas impossible qu’une volonté particulière (d’une foule) s’accorde sur quelque point avec la volonté générale, il est impossible au moins que cet accord soit durable et constant ; car la volonté particulière tend, par sa nature, aux préférences, et la volonté générale à l’égalité. Jean-Jacques Rousseau – 1712-1778 – Du Contrat Social, II.1 – 1762

La foule n’est pas le peuple

Il ne suffit pas d’accoler l’adjectif « citoyen « au terme rassemblement pour en faire un rassemblement légitime. De même, il ne suffit pas de s’introniser « Peuple » pour exprimer un avis définitif. Et plus généralement, il ne suffit pas d’être pauvre pour être honnête (Daniel Balavoine). Il y a aussi des pauvres malhonnêtes. C’est d’ailleurs souvent l’argent des autres qui pose problème. Le sien, on s’en accorde souvent

L’art dangereux du référendum

La foule réclame un Référendum d’Initiative populaire (RIC). Un référendum sur la taxe carbone ? Les Français répondront « Non » à 90 %. Le même référendum sur les impôts, sur la TVA ou sur la CSG donnerait le même résultat. Donc supprimons les taxes et les impôts ! Le problème est que l’on veut (en même temps) plus de services publics, augmenter les pensions de retraite est les assurances chômage, plus de soins, de magistrats, de maternités, de prisons, de tribunaux, de prof, de trains…sauver les ours polaires, tout en respirant un air pur. On voit là la limite du référendum : chaque question prise séparément semble avoir du sens. Mais la réponse a des conséquences sur d’autres questions que ne traitent pas le référendum.

Les services publics et la sauvegarde de la planète n’ont pas de prix… mais ils ont un coût. La France doit chaque mois trouver 15 milliards d’euros pour financer son, train de vie. Et ces 15 milliards d’euros seront pris en charge par les impôts de demain, ceux de nos enfants.

Résultat de recherche d'images pour "gilet jaune j"

Ainsi, ce Gaulois en colère (qui n’est pas le peuple), comprend-il que pour payer les « Retraites » il faut lever des impôts ?



Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s