actualité

Pour ou contre l’ISF ?

J’assume prendre des mesures courageuses pour favoriser l’investissement productif et l’attractivité du pays. «Cela passe par la suppression d’un impôt qui, objectivement, ne remplit pas sa mission, c’est-à-dire la redistribution : on supprime l’ISF parce que ça ne marche pas. Parce qu’on a fait fuir le capital. En quinze ans d’ISF, on a fait partir 10.000 contribuables représentant globalement 35 milliards de capital. Et quand ils sont partis ils ne payent pas non plus l’impôt sur le revenu. L’ISF provoque un appauvrissement de la ressource fiscale et donc de tout le pays. Voilà la réalité que l’on veut corriger. On est au moment où la discussion du Brexit s’engage. Il y a une opportunité considérable pour que la France attire des entreprises et des investisseurs aujourd’hui installés au Royaume-Uni. Édouard Philippe – 2017.


Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s