actualité Gilets jaunes Société

La complaisance coupable de France Info

Nous n’aimons décidément pas Emmanuel TODD. Sur France 2 : le démographe Emmanuel Todd a affirmé que des « agents provocateurs » (sous entendu du ministère de l’intérieur) aurait participé aux dégradations de l’Arc de Triomphe. Il a également évoqué  « stratégie du chaos » macronienne, ce qui cette fois-ci sous entend que le Président encouragerait les gilets jaunes jusqu’à un point de rupture.

Comme nous l’avons déjà indiqué, ces airs de vieux sage, de professeur mais aussi ses références lui ouvrent les plateaux de télévision. Et là, il peut raconter n’importe quoi : aucun journaliste ne le reprend, même lorsqu’il annonce de vrais énormités. Ce ne serait pas grave dans un bar du commerce, mais sur le service public, à une heure de grande écoute, on ne peut pas laisser un expert-autoproclamé attiser les braises.

De manière générale, Les chaines d’infos en général et France Info en particulier, ont tendance à déséquilibrer le débat en ouvrant les micros essentiellement à la défense : ils vont chercher le plus nécessiteux, la mère de famille divorcée avec 5 enfants à charge qui vit un vrai drame, pour illustrer ses reportages ; il y a des situations compliquées pour beaucoup d’entre-nous, c’est vrai. Mais les gilets jaunes ne sont pas tous des nécessiteux (et nous savons de quoi nous parlons). Le portrait-type du gilet jaune reste à dessiner.

Nous en voulons pour preuve une Une récente de France Info, la veille de l’acte III :

Ça fait peur. On se dit les policiers sont en grève, alors allons-y ! Or en lisant les petites ligne,on s’aperçoit qu’il s’agit d’un syndicat très minoritaire et que les personnels techniques (des cuisines) sont les seuls concernés : ouf ! France Info a une façon partisane de présenter l’Info.

Pour mettre un peu d’huile sur le feu, France Info se fait ensuite l’écho d’un homme en fauteuil roulant bousculé par les CRS, ou relaie l’appel de SGP Police visant à enfiler des gilets jaunes. Or, en lisant l’article on s’aperçoit qu’ils veulent enfiler des gilets bleus, ce qui n’est pas la même chose !  Bien sûr France Info évoque ce manifestant (en indiquant son prénom « Antoine » pour faire plus réaliste) à la main arrachée et aucun article sur les CRS blessés. La parole du gouvernement ou d’anti-gilets jaunes est rare pour le premier et absente pour les seconds. Nous connaissons pas mal de gens qui ne sont pas favorable au mouvement et ils n’ont pas la parole sur France Info.

Lorsque l’on est une chaine du service public, on se doit de présenter toutes les opinions, sans biais, sans dramaturgie excessive, en relevant systématiquement les fake-news propoagées (voir monsieur Tod)). Merci de corriger le tir.






Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s