J’ai lu pour vous les rapports de l’ONU et de l’OMS sur FUKUSHIMA

Puisque l’on trouve tout et son contraire sur le WEB, les éditions des Chavonnes ont souhaité, en toute indépendance, déterminer le nombre de morts liés à la catastrophe de FUKISHIMA, c’est-à-dire les morts directement liés à l’accident nucléaire, à l’exclusion de ceux liés au tsunami (environ 20 000). Plusieurs rapports officiels ont été établis. Les plus étayés émanent de l’ONU et de l’OMS. Ils peuvent se résumer en un chiffre : 0 mort .

En voici le principaux éléments :

Combien de morts à Fukushima ?

UNSCEAR Report

En 2013, l’Assemblée Générale des Nations Unies a établi un rapport sur FUKUSHIMA. On y lit les éléments suivants :

  • la dose moyenne reçue par les 25 000 personnes ayant travaillé sur le site durant les 19 mois qui ont suivi l’accident a été de 12 milliSieverts (mSv) (voir la définition du Siervert en fin d’article) ;
  • Parmi eux, 0.7% ont reçu plus de 100 mSv ;
  • Aucun niveau de radiation mortelle ou de pathologie a été observé parmi ces travailleurs ou parmi le public exposé aux radiations de l’accident ;
  • Les adultes qui vivaient dans la ville de Fukushima ont reçu une dose moyenne de 4 mSv. Aucun effet sur la santé a été constaté ;
  • L’exposition moyenne liée aux sources naturelle dans la région de Fukushima est de 2.1 mSv ; la moyenne de l’exposition naturelle sur une vie entière est de 170 mSv.

Pour fixer les idées, il est important de rappeler que le personnel navigant sur des vols transatlantiques reçoit environ 16 mSv/an. Les encarts suivants rappellent la réglementation en France.

Limite autorisée pour la population : 1 mSv/an/personne (Code de la santé publique, Article R1333-8).

Limite autorisée pour les travailleurs : 20 mSv sur douze mois glissants- 1,5 mSv par mois – 16 mSv par an (Code du travail, Article R231-76).

WHO Report

En 2013, l’OMS a indiqué que les résidents évacués de la zone ont été exposés à de très faibles radiations, inférieures aux seuils pathologiques et même sous les niveaux détectables. Le risque pour la santé a été estimée par une méthode très conservatrice (Linear no-treshold). Cette méthode, appliquée sur le groupe le plus « à risque » (les enfants présents dans la zone critique), a permis de déterminer une augmentation du risque de cancer de 1% sur une vie entière. (0.5% pour le cancer de la thyroïde). Les autres groupes (adultes notamment) sont encore moins sensibles. Rappelons qu’un individu vivant dans un pays industrialisé à un risque de 33% de développer un cancer. Aucune augmentation, ni de risque de malformation n’est attendue chez l’enfant à naître, ni constatée.

Le Sievert

Le sievert (symbole : Sv) est l’« unité utilisée pour donner une évaluation de l’impact des rayonnements sur l’homme »1. Plus précisément, c’est l’unité dérivée du Système international utilisée pour mesurer une dose équivalente, une dose efficace ou un débit de dose radioactive (Sv/s, Sv/h ou Sv/an)2, c’est-à-dire pour évaluer quantitativement l’impact biologique d’une exposition humaine à des rayonnements ionisants. Le sievert ne peut donc pas être utilisé pour quantifier l’exposition reçue par des animaux de laboratoire, et est remplacé par le gray.

L’effet des rayonnements dépend d’abord de l’énergie ionisante reçue physiquement par chaque unité de masse. Le sievert a donc la même définition physique que le gray, soit un joule par kilogramme. Cependant, l’effet spécifique de cette énergie est traduit par deux coefficients, l’un rendant compte de l’efficacité biologique des différents rayonnements, et l’autre de l’impact biologique de l’atteinte d’un organe donné. Ces deux facteurs de pondération sont des grandeurs sans dimension.

Cette unité a été nommée en hommage à Rolf Sievert, physicien suédois ayant travaillé sur la mesure des doses radioactives et sur les effets biologiques des radiations.

Publicités

2 comments

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s