Jadot et le nucléaire – l’avis d’un homme égaré

Yannick JADOT est un homme talentueux, sincère et plein de convictions qui méritent d’être examinées. Mais lorsqu’il parle du nucléaire, Yannick JADOT dit n’importe quoi… Est-ce par méconnaissance du sujet ? Est-ce par dogmatisme ? Nul ne le sait. Il est difficile pour un Vert de sortir de l’orthodoxie qui veut que l’on soit contre le nucléaire parce que l’on n’aime pas le nucléaire, comme on est contre les épinards parce qu’on aime pas les épinards. Le problème reste toutefois la pauvreté de l’argumentation du leader de Europe Écologie Les verts.

Fermeture du parc nucléaire en 2035

Pourquoi 2035 ? Sans doute pour faire mieux que Mélenchon qui préfère viser 2050. Facile à dire lorsque l’on n’est pas aux responsabilités. Cette fermeture signifierait de nécessaires investissements colossaux pour compenser la perte des moyens de production (500 milliards d’euros au moins), plus quelques autres centaines de milliards pour indemniser EDF, plus quelques autres centaines de milliards pour démanteler les centrales existantes. Les Français trouvent que l’électricité coute cher ? Ils n’ont pas essayé Yannick JADOT…

Les éoliennes d’une part et le solaire d’autre part nécessitent un deuxième réseau de production qui assure la continuité en cas d’absence de vent ou de soleil. Le taux de charge de ces ENR est de 33% (pourcentage du temps où ils produisent) au mieux. A moins de considérer que l’on peut se passer totalement d’électricité lorsqu’il n’y a pas de vent (70% du temps), Il faut un deuxième réseau de production qui vient prendre le relai du réseau de panneaux photovoltaïques et d’éoliennes. Outre les coûts astronomiques engendrés, il faut revenir aux énergies traditionnelles (turbine à gaz, centrales au charbon, fioul…)…

L’exemple allemand

Yannick JADOT s’appuie sur l’expérience allemande. En effet, ils se sont lancés dans une course effrénée à la fermeture des centrales. La facture a été d’environ 300 milliards d’€ pour l’instant. Ces fermetures (8/17) ont été compensées notamment par le recours intensif au gaz naturel émetteur de gaz à effet de serre, au fioul également émetteur et au lignite (sorte de sous-charbon dont l’extraction et le brûlage sont particulièrement polluants). Le recours massif aux énergies renouvelables n’a nullement fait baisser le volume d’émissions de gaz à effet de serre allemand. Le consommateur allemand a vu sa facturer augmenter de plus de 50% (et on n’est qu’au début du programme de fermeture des centrales). de m^me pour les entreprises qui souffrent depuis d’un déficit de compétitivité.suqe

Le nucléaire, selon Jadot, c’est risqué

Le leader des verts s’appuient ici sur les exemples bien connus de Tchernobyl et de Fukushima. Eh bien, n’en déplaise à Yannick JADOT, le nucléaire a fait dans l’histoire infiniment moins de morts que le gaz, le fioul ou le charbon. Le graphe ci-dessous en est une illustration. Fukushima, c’est 0 mort selon l’ONU et l’OMS.

Résultat de recherche d'images pour "nombre de morts par énergfie"
Nombre de morts par énergie

Yannick JADOT ? Peut mieux faire..

Yannick JADOT est un homme qui sait apprendre de ses erreurs. Nul doute que ce petit article, s’il tombe sous ses yeux, le fera évoluer dans la bonne direction et le convaincra qu’il ne faut pas adopter, sans réfléchir, des positions dogmatiques qui vont à l’encontre de ses convictions.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s