J’ai lu pour vous Lapérouse le voyage sans retour de Gérard PIOUFFRE

Depuis le XVème siècle, les grandes puissances européennes se disputent les mers du globe. L’enjeu est colossal : scientifique bien entendu, mais aussi territorial. Nombre de terres jusque-là inconnues sont ainsi rattachées aux métropoles pour la plus grande joie des souverains alors couronnés. Les grandes explorations sont confiées à des aventuriers qui n’ont pas peur de la mort, car ces voyages sont une plongée dans l’inconnu parsemée d’écueils, de tempêtes, de récifs, de pirates, de brisants, de scorbut, de « sauvages » ; autant de raison de rester à terre. Parmi les ces hommes, sont restés dans les mémoires Christophe Colomb, Magellan, Cook, Bougainville et Lapérouse, pour ne citer que quelques-uns.

J’ai lu pour vous Lapérouse le voyage sans retour de Gérard PIOUFFRE

Lapérouse a bénéficié du soutien financier de Louis XVI passionné de géographie. La France est pourtant ruinée suite à l’appui financier et militaire qu’elle a apporté aux révoltés américains. Il part à bord de la Boussole et l’Astrolabe dans l’objectif de faire briller les couleurs de la France (en l’occurrence la fleur de lys) sur d’hypothétiques nouveaux continents. Lapérouse n’est pas homme à laisse le hasard décidé : il s’entoure des meilleurs, marins, savants, médecin, géographes… Tout semble se passer à merveille et il double les caps, mouille dans les baies, fait connaissance avec de plus ou moins « bons sauvages ». Mais un jour de 1788, tout s’arrête…

Louis XVI montant sur l’échafaud interroge son bourreau : a-t-on des nouvelles de monsieur de Lapérouse ? Le mystère de la disparition des deux vaisseaux va hanter la marine française pendant des années…

Une aventure à lire avec délectation.

2 commentaires sur “J’ai lu pour vous Lapérouse le voyage sans retour de Gérard PIOUFFRE