Michèle RIVASI ou le délire complotiste

Elle voit des complots partout, du mensonge, de la manipulation. Des alliances inavouées et malsaines entre l’industrie et les agences officielles.. D’abord, dans les années 90, porte-parole des anti-nucléaires (CRIIRAD), elle s’est récemment faite une spécialité du sujet très porteur des vaccins. Elle en sait beaucoup plus que tout le monde et donc a la certitude des liens entre les vaccins et l’autisme, l’hépatite B, la sclérose en plaques… Rien n’a été prouvé scientifiquement, mais ce n’est pas ça qui est de nature à arrêter l’euro-députée EELV. Elle sait qu’il est plus facile (et plus rentable) de faire peur que de rassurer. Faire peur c’est agir sur l’émotion, la peur, l’angoisse, c’est donc particulièrement efficace. Son message répond aux inquiétudes, rassure ceux qui cherchent des explications à l’origine de leurs angoisses : on nous manipule pour nourrir le grand méchant, le grand capital…

A-t-on oublié qu’en 2017, elle copina avec Andrew Wakefield, grand fraudeur scientifique, pris la main dans le sac pour trucage de données et qui fut radié de l’ordre des médecins britanniques ! Son argumentation sur la radioactivité au voisinage ses centrales nucléaires fut démontée, mais peu importe, elle persista. Bien entendu, elle dériva sur le radeau prometteur des « antis » en tous genres, 5G, pesticides, Linki… Il suffit qu’un sujet soit nouveau, pour que la science propose un progrès pour qu’elle soit contre, avec une régularité quasi-mathématique.

On peut regretter que certains partis politiques comme Europe Ecologie-Les Verts aient mis en deuxième dans leur liste pour les européennes madame Rivasi, officiellement anti-vaccins qui diffuse le maximum de fake news en Europe sur les vaccins, [et] que celles-ci soient justifiées par Yannick Jadot au micro de RTL cette semaine en utilisant des arguments dignes de la théorie du complot. Agnès BUZIN.

El le cas de Sophie MARCEAU ? Par Le Point.

Le 11 novembre, sur Instagram, l’actrice assure la promotion du documentaire Hold-up, retour sur un chaos. La personnalité préférée des Français, suivie par 501 000 abonnés, a été likée en retour par plus de 24 000 personnes, dont l’artiste Christophe Willem, qui a salué son « courage », et l’ex-première dame… Carla Bruni-Sarkozy. Son commentaire – « Ils nous appellent inutiles… » – ne laisse aucun doute sur son adhésion. Le film, comme le résume l’Observatoire du conspirationnisme, repose sur la dénonciation du coronavirus comme « arme biologique destinée à mettre en place un nouvel ordre mondial qui se débarrasserait des êtres humains jugés “obsolètes” ». Qu’il paraît loin, le temps badin de La Boum…