Les religions dans les sociétés : libre pratique ou libre concurrence ?

A lire sur la philosophie des quatre chemins.

D’innombrables épisodes de l’Histoire illustrent l’hostilité entre différentes religions et l’actualité ne nous donne aucun espoir d’apaisement derrière les discours de façade. Les circonstances font évoluer les griefs et les alliances mais l’animosité perdure. Pour apaiser ces conflits la France a mis en pratique la notion originale de laïcité visant à garantir pour chacun la liberté de culte. Aujourd’hui, le résultat de ce combat engagé dès la Révolution de 1789 est contesté et semble vaciller. Essayons de comprendre ces haines religieuses qui semblent échapper à toute raison.

*

Comment expliquer que des religions qui se veulent des sources de sagesse, qui prétendent inspirer l’amour entre les hommes, récompenser la bonté, l’altruisme, la miséricorde, la tolérance, suscitent de telles passions, allant jusqu’à cautionner et même organiser des meurtres de masse ? Quelle est la logique qui a conduit des rois ou des dignitaires religieux à prendre la tête d’une armée au nom de leur foi ? Comment de petites différences d’interprétation de textes qui parlent d’amour ont-elles pu conduire à la Croisade contre les Albigeois et aux Guerres de Religions ? Comment l’antisémitisme a-t-il pu se développer au sein des religions chrétiennes qui vénèrent un juif en tant que fils de Dieu ou de l’Islam qui partage avec le judaïsme une origine commune en la personne d’Abraham, le Patriarche ?

Lire la suite ici.