Mélenchon et le nucléaire – une illustration de l’utracrépidarianisme

Il faut saluer le génie français planificateur responsable du déploiement du nucléaire civil […] Fondamentalement il s’agit d’un choix intellectuellement fainéant. Le nucléaire est une technologie rustique. Il s’agit de provoquer entre des barres radioactive une réaction automatique qui provoque de la chaleur pour chauffer de l’eau avec une double circulation de liquide l’une passant sa chaleur à l’autre. De tels système existent aussi dans la nature. C’est le degré proche de zéro en matière de trouvaille technique et d’ingéniosité. Jean-Luc Mélenchon

Dans cette citation grossie d’un égo surdimensionné, Jean-Luc Mélenchon étale toute son incompétence technique, mais aussi son total manque d’humilité devant un sujet que, manifestement, ile ne connait pas !

La maîtrise de l’énergie nucléaire serait un choix « fainéant intellectuellement ». Ah bon ! Maître Mélenchon domine donc les équations de la fission nucléaire parfaitement.

Exemple d’équation de la neutronique pour monsieur Mélenchon

Sans doute n’a-t-il fallu que quelques collégiens pour dimensionner la masse critique au démarrage de sa réaction en chaîne, puis sa régulation… Pourtant, un peu plus haut dans son article, il précise le contraire : Il faut saluer le génie français planificateur responsable du déploiement du nucléaire civil. Pourquoi diable faire appel à un génie pour développer cette chose aussi basique qu’une centrale nucléaire ?

Il « s’agit de provoquer des « réactions entre des barres radioactives une réaction automatique ». Dis comme ça, effectivement, ça parait simple. On pourrait même avec quelques pièces de Lego produire de l’électricité ! Drôle d’idée d’avoir attribué à Marie Curie le prix Nobel pour la découverte de la radioactivité !

Quelle est cette mystérieuse « réaction automatique ? » Jean-Luc parle sans doute de la fission d’atomes d’uranium 235, obtenue par bombardement neutronique, qui produit de la chaleur et d’autres neutrons. La lecture de n’importe quel ouvrage de neutronique permettra de constater que ce n’est pas si simple (voir ci-dessous) :

Exemple d’équation de la neutronique pour monsieur Mélenchon

Certes de tels systèmes existent dans la nature, la radioactivité étant un phénomène naturel. ? Mais ce qui les sépare, s’appelle la régulation pour produire, de manière maitrisée, de électricité.

Le président propose de mettre des centrales nucléaires partout, sous forme de mini-réacteurs. Ils représentent une grave menace pour notre sécurité, avec le dérèglement climatique. Quand nous serons élus, nous fermerons toutes les centrales. Jean-Luc Mélenchon

Le nucléaire, en 2021, c’est 0 mort. Les accidents de la route 3000, les accidents domestiques 20 000, la cigarette 80 000. Jean-Luc Mélenchon joue habilement avec nos peurs en confondant volontairement risque réel et risque perçu. Il ne dit pas que, outre le charbon et le pétrole, les installations les plus mortifères en matière de production d’électricité sont les barrages hydrauliques. Mais Jean-Luc n’est pas dans le réel. II est en campagne ! Et cela, sans doute, l’autorise à dire n’importe quoi : comme le lien qu’il fait avec le dérèglement climatique : on peut tout reprocher au nucléaire, mais certainement pas d’être à l’origine de ce dérèglement. Mais là aussi, Jean-Luc le sait bien, mais cherche à alimenter la confusion qui existe, dans l’inconscient collectif, entre le nucléaire et le dérèglement climatique. Bien joué, même si la ficelle est un peu grosse.