J’ai écouté pour vous Où en est la France de Michel ONFRAY sur Thinkerview

Michel ONFRAY est partisan de la thèse selon laquelle la civilisation est un être vivant qui nait, grandit, vit son acmé (sa période de grandeur) et meurt pour être remplacé par d’autres civilisations. Ainsi les Sumériens, les Babyloniens, les Égyptiens, les Grecques, les Romains ont, après avoir dominé leur époque, disparu pour être remplacé. Les Judéo-chrétiens ont ensuite eu leur moment depuis le Christ. Notre civilisation occidentale, construite sur les fondations judéo-chrétiennes, est à son tour, après avoir connue son acmé, menacé de disparaître. Le XXIème siècle sera celui de d’une confrontation de civilisation, avec comme puissance montante : la Chine et l’Islam. Le processus, pour Michel ONFRAY, est déjà là : des territoires complets de la République ont déjà été perdus, des espaces où d’autres règles supplantes les lois de la République.

Sur l’immigration

Le judéo-christianisme reconnait le libre-arbitre (héritier du fruit défendu). Son héritage a permis la laïcité de Montaigne, la pensée de Descartes, L’ironie de de Voltaire, le marivaudage de Marivaux, la pensée positive d’Auguste Compte, l’engagement libertaire de Camus, l’égalité (héritière de tous les hommes seront égaux), la laïcité, la fraternité (héritière de l’amour du prochain), le féminisme, la liberté (héritière du libre-arbitre). Il y a eu un passage naturel entre la pensée judéo-chrétienne et les valeurs de nos démocraties européennes.

Le libre-arbitre n’existe pas dans l’Islam. L’immigration islamique pose un réel problème, car elle ne reconnait pas ces valeurs. L’Islam n’aime pas la liberté (Islam veut dire soumission), ne reconnait pas l’égalité (il y a une hiérarchie des peuples du Livre (dans l’ordre : Chrétiens, Juifs, Mécréants) au sommet de laquelle se trouvent les Musulmans, puis entre les hommes et les femmes), la fraternité (sauf au sein de l’Oumma, la communauté des fidèles, qui est supérieure).

On ne peut pas accueillir tout le monde si on n’a pas les moyens de l’accueil.

L’immigration permet de payer des très bas salaires et fait, à ce titre, le jeu du grand capital. Ce n’est pas un hasard si le capitalisme, la droite et la gauche libérale, est en faveur de cette immigration. Elle dépouille les pays d’émigrations de leurs talents et entretient donc leur pauvreté. Ces pays deviennent la cible des islamistes. L’immigration tue les civilisation africaines. L’immigration est aujourd’hui devenue une nouvelle traite d’esclaves.

Interdire les prières de rue ne sert à rien. Tout autorisé (comme le souhaite la gauche) est une erreur. Tout interdire (comme le souhaite la droite) aussi. Il faut prendre en charge la construction des mosquées et garder la main sur la nomination des imams, le cas échéant, en leur faisant passer un examen pour qu’il s ne prêchent pas la haine de la France.

Le cas de la guerre d’Algérie

Michel ONFRAY dénonce le monopole de Benjamin STORA concernant l’histoire de la guerre d’Algérie. Pour Michel ONFRAY, la mafia issue du FLN vit en exploitant son peuple et utilise la rancœur contre la France comme un outil pour masquer ses propres dérives. La télévision algérienne entretient la mythologie d’une guerre permanente avec la France. Les jeunes un peu paumés sont très perméables à ce discours et entretiennent un ressentiment avec leur pays d’accueil. L’islamisme devient pou eux un horizon politique.

On fait qui maintenant ?

Pour Michel ONFRAY : s’est foutu !

Le bateau va couler, notre civilisation va disparaître. On peut se rebeller pour l’élégance.

Le front Populaire et le souverainisme

L’idée est de donner aux gens des outils pour qu’ils puissent voter en toute connaissance de cause. Michel ONFRAY estime que la parole n’est plus donnée au peuple depuis la maladie des cohabitations. C’est une presse libre qui ne dépend pas d’annonceurs, ni de propriétaire. Michel ONFRAY est souverainiste, contre le traité de Maastricht, souhaite réarmer intellectuellement les souverainistes. Le souverainiste est celui qui dit : « je suis libre chez moi ». Il veut revenir au concept de l’Europe des nations théorisée par de Gaulle. Le fonctionnement avec les autres pays se fait sur la base de contrat. Michel ONFRAY est souverainiste pour l’ensemble des pays.

La démographie

La démographie entraine un risque majeur : les taux de fécondité des familles musulmanes sont bien supérieurs aux familles judéo-chrétiennes. Les démographes pronostiquent la fin de la civilisation judéo-chrétienne dans 2 ou 3 générations. Michel ONFRAY souscrit à la théorie du grand remplacement. C’est fini. Michel ONFRAY est sur une logique tragique.