Un film de Pierre PELOT avec Jean-Pierre BACRI, Jacques VILLERET, Pauline LAFONT et Guy MARCHAND. Il y a quelque chose de Sergio Leone dans cet été en pente douce, des routes écrasées de soleil, du vent sec qui souffle dans les broussailles, des villages déserts, un vieux garage rouillé où s’égare de rares touristes en […]

Du grand Bacri ! Inimitable dans le rôle du petit patron désabusé, trop gentil, trop tendre,  trop naïf, qui porte sur ses épaules tous les malheurs du monde, tient à bout de bras une équipe de bras cassés, passe son temps à rattraper les bourdes, régler les conflits, bref gérer du petit personnel… Toujours sur […]

Avec Scarlett Johanson et Ewan Mc Gregor. Superbe film de science-fiction qui finalement n’est peut-être pas tant de fiction que ça. Lincoln 6-Echo et Jordan 2-Delta sont depuis longtemps enfermés dans un espace aseptisé, un univers de béton et de métal, protégé de « la contamination » extérieure qui a fait disparaître toute vie. Le docteur Merrick […]

Un film culotté. Une comédie sur un thème sensible ! Leila (Camélia Jordana) est parfaitement intégrée et même amoureuse d’Armand, un étudiant (Félix Moati). Leur projet ? Partir aux US pour finir leurs études en beauté. Mais voilà… Mahmoud, le frère de Leila, revient justement du Yémen où il a subi le brain washing des […]

Égaré dans le PAF (paysage audiovisuel français), je remontais la colline aux mille canaux, lorsque je me suis arrêté sur NRJ12. Il diffusait Lost Paradise. Comme souvent, après avoir avalé 10 bonnes de minutes d’insupportables publicité, je me suis laissé emmené par ce film superbe de d’Andréa di Stefano.   J’ai vu pour vous Paradise […]

Si je devais dessiner un nazi, je dessinerais Reinhard Heiydrich, la bête blonde. Le film de Jimenez est là pour l’illustrer.

Cédric Jimenez a déjà sévi dans le magnifique La French, où il avait retracé le parcours macabre, jonché de dizaines de morts, de Gaëtan ZAMPA (Gilles LELOUCHE), caïd marseillais croisant la route du juge Michel incarné (Jean DUJARDIN).

Dans HHhH Jimenez reprend à son compte le livre de Laurent BINET (prix Goncourt du premier roman en 2010) pour évoquer le parcours encore plus macabre de Reinhard HEYDRICH. On passe à l’échelle supérieure puisque l’on parle ici de millions de morts, Heydrich étant l’architecte de la solution finale du Führer.

HHhH n’est pas expliqué mais signifie (en allemand) dans le cerveau d’Himmler il y a Heydrich.

Lire la suite

Passengers est un film de Morten Tyldum avec Jennifer LAWRENCE et Chris PRATT.

Un petit bijou. Morten Tyldum nous emmène à bord de l’Avalon, un vaisseau spatial lancé vers une lointaine planète, avec à son bord de futurs colons, environ 5000, plongés dans un sommeil de 120 ans.

Une pluie de météorites change toutefois les plans initiaux. Jim PRESTON est malencontreusement réveillé au bout d’une trentaine d’années. Il ne se doute de rien, d’autant plus que l’accueil de l’équipage virtuel est plutôt rassurant, chaleureux, conforme aux procédures et commence à prendre ses marques dans son nouvel univers métallique. Lire la suite

Ni bon, ni mauvais, Alien Convenant n’est certainement pas le meilleur de la série toujours dominée par l’opus originel de Ridley SCOTT  de 1979 et sa suite réalisée par James Cameron.

Lire la suite

J’ai vu pour vous Django d’Étienne Comar Même si vous n’aimez pas le jazz manouche, courez-voir Django (Reda KATEB), deux heures dans la France de l’occupation, deux heures pour évoquer (enfin) l’enfer vécu par les tziganes, jusque-là étouffé par la Shoah, deux heures surprenantes, où on découvre la passion nazie pour la musique gitane, une […]

Afficher l'image d'origine

Fais de beaux rêves

Cette semaine, j’ai vu « fais de beaux rêves », un film de Marco Bellocchio:

Massimo est un petit garçon qui vit à Turin dans les années 60. Il a neuf ans lorsqu’il perd sa mère. Son entourage lui cache les raisons de la mort de sa mère par lâcheté et/ou pour le protéger.

Malgré une vie trépidante de journaliste sportif et de reporter de guerre, il repoussera instinctivement les mensonges lénifiants de ses proches et de la religion. Il restera blessé par son passé, recherchant la vérité de manière obsessionnelle. A  l’occasion de la vente de l’appartement de ses parents, dans les années 90, il découvrira enfin la vérité.

Lire la suite

Afficher l'image d'origine

La Sociale de Gilles PERRET

Cette semaine j’ai vu « La sociale », un film de Gilles Perret. Tant que l’on a pas connu de problèmes de santé trop importants, la sécurité sociale nous apparaît comme une évidence ennuyeuse. Mais chacun de nous est concerné car il rencontrera un jour le problème lourd de santé, ne serait ce qu’à la fin de sa vie comme le fait remarquer une infirmière interviewée dans le film. Le film nous montre que la création de la sécurité sociale fut le résultat d’un rapport de force favorable à un instant donné et surtout de la volonté de quelques hommes exceptionnels.  Lire la suite

Afficher l'image d'origineRon HOWARD avec Eight days a week fait taire tous ceux qui pensaient qu’il n’y avait plus rien à dire sur les BEATLES.

Ron HOWARD, pour ceux qui ne le connaisse pas, c’est l’adolescent mal dégrossi de la série Happy days sortie dans les années 60 (celui qui porte une veste rouge).

C’est aussi le réalisateur d’Apollo 13 avec Tom HANKS et d’Un homme d’exception. récompensé par un oscar. Donc ce n’est pas n’importe qui. Mais il ne faut pas être n’importe qui pour s’attaquer au plus grand mythe de tous les temps. Il l’a fait avec brio !

Afficher l'image d'origine

Happy Days avec Henrin WRINKLER (Fonzie) et Ron HOWARD

Lire la suite

Résultat d’images pour rogue one afficheUNE CRITIQUE DE ROGUE ONE

Si Georges LUCAS a vu le film, j’en suis sûr, il a adoré. Depuis 1977, aucun épisode de la sexlogie (au sens de « série de 6 épisodes ») n’était arrivé à la cheville de l’épisode IV (Un nouvel espoir : a new hope). Gareth Edwards, avec ROGUE ONE, s’en rapproche. Il s’appuie sur les éléments intemporels créés par Georges LUCAS, comme la symbolique inspirée de l’Allemagne nazie ou le subtil un mélange de technologie et de cultures ancestrales, et y ajoute sa patte personnelle (en oubliant heureusement son risible GODZILLA dont les pattes étaient pour le coup un peu grosses).

Lire la suite

Afficher l'image d'origine

Il n’y a que Verhoven pour faire aussi bien du Verhoven.

Michèle, la soixantaine distinguée, est seule dans une grande et froide bâtisse bourgeoise des environs de Paris. Un homme masqué de noir force sa fenêtre. Michèle ne le voit pas, trop occupée à ranger ses bibelots. L’ombre s’approche lentement, puis plaque sa victime au sol, face contre terre. Michèle se débat, gémit, tente de s’échapper de l’étreinte de cet athlète surgit du néant qui, visiblement, ne lui veut pas que du bien… L’ombre la retourne, la saisit par le cou puis la frappe et la frappe encore. Puis il arrache les vêtements et se soulage dans le corps presque sans vie qui git sur le parquet. Haletant, il regarde encore le spectacle, puis s’en va, toujours par la fenêtre restée ouverte… Lire la suite

Afficher l'image d'origine

Salt an fire

Par Michel C.

La jeune responsable d’une délégation de l’ONU enquête sur un désastre écologique provoqué par une multinationale en amérique du sud.

Cette personne ainsi que ses deux confrères sont enlevés dès leur arrivée à l’aéroport de La Paz (Bolivie). Le salar d’Uyuni est, selon le scenario, le résultat d’une réaction incontrôlée provoquée par l’activité d’une entreprise industrielle. Il s’agit d’un lac qui a été transformé en étendue de sel, et le sel va s’étendre à l’ensemble de la planète (brr, pas cool les humains qui sont à l’origine des catastrophes…). Mais, tout à coté, la nature réserve elle aussi sa grosse catastrophe : le volcan Uturuncu, gronde et son réveil explosif (attendu par les scientifiques dans 20 ou 20000 ans…) sera à l’origine de la fin du monde (re-brr, pas cool la nature…).

Lire la suite

http://t0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQFj0FOsaOcq2c1eV1CLAzr5423wrwnNva0K5N2cevK-MqL_CWO

Un Clint EASTWOOD (sur la route de Madison, Million dollars Baby, Garn Torino,…) avec Tom HANKS (Seul au monde, Forest GUMP, le soldat Ryan,…), ça ne pouvait pas être mauvais.

C’est pas mal. Mais je ne mélangerai pas ma voix au concerte de louanges de la presse unanime.  Clint Eastwood a fait mieux et Tom Hanks aussi.

Le film retrace l’histoire de Sully, commandant de l’Airbus A 320 de US AIRWAYS qui a réussi à se poser sur l’Hudson, quelques minutes seulement après son décollage de Laguardia, l’aéroport de New York. Lire la suite

Afficher l'image d'origineOliver STONE avait dénoncé la collusion entre le complexe militaro-industriel et l’Etat américain dans JFK. Il nous livre aujourd’hui le portrait d’Edward SNOWDEN, le lanceur d’alerte à l’origine du scandale des écoutes de masse de la NSA, l’agence de renseignement américaine.

Lire la suite

Oblivion

Avec Tom Cruise , Morgan Freeman , Olga Kurylenko , Andrea Riseborough.

2077. Comme chaque matin depuis plus de deux ans, Jack HARPER se réveille aux côtés de son épouse Victoria, reposé, la tête dans les nuages, au sommet d ‘une tour d’acier et de verre qui domine une terre dévastée, sans doute ravagée par une guerre ancienne. Il jette un regard lourd de sommeil sur l’horizon désolé, jonché d’épaves où la vie semble totalement absente. son épouse se lève à son tour.

Lire la suite

Résultat d’images pour affiche la femme du trainAvec Emily BLUNT. D’après le best-seller de Paula HAWKING

Rachel est une femme tourmentée, cassée par la vie; D’elle on ne connaît rien, que son reflet collé sur la vitre du train. Chaque jour, elle se rend à Manhattan, sans doute pour travailler. Ses yeux gonflés par l’alcool se perdent dans le paysage qui défile, dans l’alignement impeccable des maisons cossues de banlieue où des vies étrangères se déroulent gentiment.

Lire la suite

Afficher l'image d'origine

Une brève critique de LE MAL DE PIERRE de Nicole GARCIA

Film troublant, hypnotique, dérangeant. Il ne faudrait pas et pourtant, on cède au charme animal de Marion COTTILARD ; charme que l’on sait fatal tant la fille est tourmentée, écorchée presque folle.

Que s’est-il passé au 26 rue Camines ? Nous sommes dans les années 60, le taxi est bloqué par un livreur de légumes visiblement peu pressé. Calée sur la banquette-arrière, Gabrielle semble apaisée. Son regard bleu-acier se promène sur les murs usés la petite rue Lyonnaise.

Lire la suite

everest.jpg

Everest le film

Lorsque le plus haut sommet du monde devient un objet de marketing, on court à la catastrophe. Les expéditions se bousculent au camp de base, à 5380 mètres d’altitude. Pas moins de 20 expéditions se disputent le sommet, des Sud Africains, des Taïwanais, plusieurs cordées américaines.

Dans l’équipe de Rob HALL, il n’y a que des montagnards aguerris. Pourtant, il les met en garde : le corps humain n’est pas fait pour vivre à l’altitude d’un 747. Il y a Doug HANSEN, postier qui tente l’ascension pour la deuxième et dernière fois, Beck WEATHERS, un texan fantasque, Andi HARRIS, Scott FISCHER, Anatoli BOUKREEV et bien d’autres.

le pont des espions.jpgLe pont des espions réalisé par Steven Spielberg, avec  Tom Hanks, Alan Alda, Amy Ryan, Mark Rylance, Billy Magnussen,Domenick Lombardozzi, Austin Stowell, Eve Hewson, Michael Gaston, Sebastian Koch,Scott Shepherd, Joshua Harto.

Scénario des frères Coen. Lire la suite

Afficher l'image d'origineCarol réalisé par Todd Haynes, avec Cate Blanchett , Rooney Mara et Kyle Chandler.

New-York, 1952. Les rues de New-York sont balayées par un vent glacé. Nous sommes sans doute à quelques jours de Noël. Dans les salons cossus d’un grand hôtel, deux femmes se font face, complices, silencieuses. La première, Thérèse, resplendit de fraîcheur, de jeunesse. La seconde est plus âgée, mais illumine la pièce de sa classe, c’est Carol. Elles ne sont pas du même monde, mais semble pourtant si proche, liée par une histoire extraordinaire que nous ne connaissons pas encore.

Lire la suite

 

youth.jpg

Madalena Ghena

Fred et Mick, deux octogénaires, se délassent d’un un bel hôtel au cœur des Alpes suisses. Ils savent que le compte à rebours approche de l’instant fatidique. Le temps qui passe, la vieillesse sont donc les vrais personnages du film.

Lire la suite

un-homme-ideal-film-musique-Cyrille-Aufort.jpg

Un homme idéal

Un très bon film français, au scénario haletant. En lisant le résumé du film, j’ai eu peur d’être projeté sur un remake de l’excellent Les yeux jaunes des crocodiles avec Emmanuelle BEARD, les scénarios étant très proches. Mais pas du tout…

Un très bon film français, au scénario haletant. En lisant le résumé du film, j’ai eu peur d’être projeté sur un remake de l’excellent Les yeux jaunes des crocodiles avec Emmanuelle BEARD, les scénarios étant très proches. Mais pas du tout…

Lire la suite
timbuktu.jpg

J’ai vu pour vous Timbuktu d’Abderrahmane Sissa  ko et Kessen Tall. Rien n’est dit, mais si l’on se réfère au tire, nous sommes à Tombouctou, au nord du Mali, probablement en 2012, durant lapériode de la montée en puissance des groupes djihadistes dans la région (AQMI, Ansar Eddine), avant l’intervention française (opération SERVAL en janvier 2013) qui chassera ces groupes plus au nord.  Un film extraordinaire (au sens étymologique du terme).

Lire la suite

american.jpg

American Sniper de Clint EASTWOOD Clint EASTWOOD semble être le dernier, ou presque, réalisateur américain à ne pas sombrer dans le sempitérnel scénario christique où le mal triomphe toujours du bien. Avec Clint EASTWOOD, il est rare que l’on se trompe. Une fois de plus, le vétéran du cinéma américain nous livre un bon film, à mi-chemin entre le film de guerre et le compte philosophique.

Lire la suite

imitation game.jpg

J’ai vu pour vous Imitation game de Morten Tyldum avec Benedict Cumberbatch, Keira Knightley

Enfin ! Enfin la dette que nous devons tous collectivement au pauvre Alan TURING, dont on connait à peine le nom, est payée.

Mais qui est Alan TURING ?

Lire la suite

interstellar.jpgTrès bon film (pour ceux qui aiment la science fiction), situé à mi-chemin entre 2001 l’Odyssée de l’espace de Stanley KUBRICK et Une brève Histoire du temps de Stephen HAWKING. 

L’histoire en deux mots (ne pas lire si vous souhaitez découvrir le film au cinéma)

 

Lire la suite

la vie dadele.jpg

Trois heures ! Je me suis d’abord dit que ça allait être très long. Trop long. Un film de fille, en quelque sorte. J’en avais tellement entendu parler que je me sentais à l’abri des surprises. Et puis la lumière s’est éteinte autour de mes amis curistes aux cheveux grisonnant et aux genoux en plastique (j’ai vu ce film au VICTORIA d’Aix-les-Bains)…

Lire la suite