Et je n’ai pas aimé. Le dessin est de qualité, mais le scénario nous emmène dans un labyrinthe interminable de joutes parlementaires, de discours, de grandes tirades. Robespierre, élu du tiers État, orateur hors pair, prend vite l’ascendant sur ses camarades députés. On visite la salle des menus plaisirs ou le roi a convoqué les […]

1871. Paris. Napoléon III a abdiqué après presque 30 ans de règne. L’Empire n’est plus. Bazaine a capitulé dans Metz sans combattre. Les Prussiens sont aux portes de Paris. Un gouvernement provisoire, sous l’autorité de Thiers, expédie les affaires courantes. Effrayé par le socialisme, il compte sur les Prussiens pour mater l’idée révolutionnaire qui germe […]

Un résume du socialisme à la française

Le parti socialiste français est né en 1920, lors du congrès de Tour, lorsque les deux tendances de la gauche, réformatrice d’un côté et révolutionnaire de l’autre, ont constaté leurs divergences irréconciliables (déjà…). Il est mort en 2017, lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2017, déchiré entre son aile gauche séduite par les utopies de la France insoumise de Mélenchon et son aile droite attirée par la volonté de consensus d’En marche ! d’Emmanuel MACRON. Le changement de nom voulu par son secrétaire général ne suffira pas à le sortir de la tombe dans laquelle il s’est tout seul enterré. Les idées de gauche survivront. Le vieux parti de Léon BLUM et Mitterrand, quant à lui, vient  de nous a quitter.

Lire la suite

Mille ans avant le Christ, Jérusalem était à son apogée. Le Royaume était riche et, disait-on, son Temple construit par l’architecte HIRAM pour le compte de Salomon, roi des Juifs   abritait un trésor : plusieurs tonnes d’or pur !

Afficher l'image d'origine

Le jugement de Salomon par Poussin

Lire la suite

Bref résumé de l’histoire de France Contrairement à l’idée reçue, nos ancêtres ne sont pas gaulois, mais celtes (hommes supérieurs étymologiquement). Ils viennent du centre de l’Europe. Le territoire est alors une mosaïque de peuples (Arvernes (en Auvergne), Helvètes (en Suisse), Eduens (dans le Jura), Senons (autour de la Seine), Carnutes (en Bretagne), que seule […]

Depuis Clovis (481) et l’avènement de la Monarchie de droit divin, les Français de basses conditions avaient accepté une servitude volontaire, bien décrite par la Boétie dans son célèbre discours. Cet état de fait reposait sur un marché de dupes : le Tiers État, qui représentait l’écrasante majorité de la population, apportait aux deux autres […]

L’étymologie grecque du terme devrait indiquer que le syndicalisme a pour objectif de défendre ensemble (sun) la justice (diké), c’est à dire l’intérêt général.

Or, plus que l’intérêt général, il semblerait qu’aujourd’hui le syndicalisme s’oriente vers la défense d’intérêts particuliers, ou plutôt des groupes d’intérêts particuliers de branches professionnelles, sans vision globale, sans de réflexion sur le long terme : la rémunération des heures supplémentaires de Jean-Jacques par-ci, les RTT de Paul par là, les paniers repas ou le régime spécial de Valentine encore ailleurs.

Afficher l'image d'origine

1936 Le Front Populaire

Lire la suite

babeuf.jpg

Babeuf

Le directeur BARRAS dit dans ses mémoires que BABEUF portait le prénom de Camille  mais tout le monde l’appelait François-Noë. Bon. Nous l’appellerons donc dans un premier temps BABEUF. Il était un vrai « sans-culotte », presqu’une originalité dans l’histoire de la Révolution animée du début à la fin par la haute-bourgeoisie (Mirabeau, Robespierre, Danton, Marat, Brissot,…) qui noyauta le Tiers-État, l’assemblée constituante, puis la Convention, le comité de salut public et enfin le Directoire.

Lire la suite

Jean-Paul MARAT fut l’une des figures majeures de la Révolution française. Ancré à gauche de l’extrême gauche, infatigable défenseur du petit-peuple, il fut celui qui réclama sans relâche des têtes, encore des têtes, des têtes d’Aristocrates de curés, 1000 têtes, 10 000 têtes, 100 000 têtes !

guillotine

brissot

Brissot

J’avais le même âge que Louis XVI. Pourtant je le voyais sur le trône et j’étais fils d’un modeste tailleur de Chartres, un père aussi rude que l’époque, élevant ses trois fils au bâton. J’ai appris à détester les despotes de bonne heure. Autant les pères autoritaires que les Rois.

Mes lectures nocturnes sur Charles premier d’Angleterre avait eu sur moi l’effet d’une révélation quasi-divine. Je ne comprenais pas comment un homme pouvait ainsi se dire Roi de « droit divin » et, ; à ce titre, assommer ses sujets d’impôts et de corvées célestes.

Lire la suite

Paris, 1792. Tribunal révolutionnaire. Antoine, glacial sous son large feutre noir, les regarde tous dans les yeux, ces Aristocrates et ces curés défroqués, mais aussi ces petites-gens accusés d’activités contre-révolutionnaires, d’un « bonjour » trop appuyé à un prêtre réfractaire, de liens supposés avec des exilés…

fouquier_detail.jpg

Fouquier-Tinville

Lire la suite

Je dois le confesser : Max Gallo m’impressionne. Des biographies par dizaines, certaines en plusieurs volumes, toujours précises, qui se succèdent à un rythme effréné. Comment fait-il ?robespierre

Lire la suite

A l’image de Jaurès, Pierre Mendès France fut (et reste) une figure marquante de la gauche française, avec cette particularité de n’avoir (presque) jamais exercé de mandats nationaux (Jaurès ne fut que député).

mendes et mitterand

Mendès et Mittérand

Lire la suite

Les 70 ans du massacre de Sétif. Le premier acte de la guerre d’Algérie

La guerre d’Algérie n’a pas débuté en 1954, comme le veut l’histoire officielle, mais 9 ans plus tôt, à Sétif, le 8 mai 1945. La France sort à peine de la seconde guerre mondiale et partout, on fête la victoire.C’est le cas à Alger où les Légionnaires défilent fièrement sous la bannière tricolore. Dans le Constantinnois aussi, des défilés sont organisés. Mais ils sont d’une toute autre nature..

Lire la suite

Parmi les historiens qui se sont attaqués à cette page douloureuse de l’histoire de France, Benjamin STORA a l’avantage d’avoir vécu les « événements » sur place, ce qui donne à son récit du relief, de la couleur et de la profondeur.

algérie2

La guerre d’Algérie

Lire la suite

Outre son CV d’écrivain, Jean LACOUTURE (1921) est connu pour ses positions politiques tranchées ,défenseur de la cause vietnamienne, anti-colonialiste, opposant à la toute-puissance américaine, homme de gauche devenu sur le tard un admirateur du général De Gaulle. Il a écrit une centaine d’ouvrages historiques, dont pas mal de biographie (Nasser, Léon Blum, Malraux, Mendès-France,…).

Lire la suite