J’ai lu pour vous Le miracle Spinoza de Frédéric Lenoir

J’ai lu pour vous Le miracle Spinoza de Frédéric Lenoir

Un résumé et un avis  critique Pour tous ceux qui veulent découvrir Spinoza sans butter sur les premières lignes de son très aride L'Ethique, le Miracle Spinoza de Frédéric Lenoir est le bienvenu. Descartes comme point de départ On découvre que s'il n'y avait pas eu Descartes (1596-1650), son contemporain, il n'y aurait pas eu [...]

J’ai lu pour vous Des cannibales de Montaigne

J’ai lu pour vous Des cannibales de Montaigne

Montaigne est né au sein d'une famille noble et catholique de Gascogne en 1533, sous le règne de François Ier, alors que le royaume de France connaissait les premiers soubresauts des guerres de religions.  La Réforme luthérienne (protestantisme) commençait alors  à menacer l'autorité royale construite sur des fondations catholiques : 1520 vit les premières persécutions [...]

J’ai lu pour vous Un été avec Montaigne d’Antoine COMPAGNON

J’ai lu pour vous Un été avec Montaigne d’Antoine COMPAGNON

A tous ceux qui auraient aimé lire les Essais de Montaigne, mais qui ont toujours été effrayés par le vieux François et l’épaisseur de l’ouvrage, Antoine COMPAGNON propose une lecture estivale de l’œuvre unique du sage de Bordeaux. Tous les thèmes chers à Montaigne sont passés au crible vulgarisateur de l’auteur, qui nous fait découvrir [...]

J’ai lu pour vous Des Coches de Montaigne (ESSAIS)

J’ai lu pour vous Des Coches de Montaigne (ESSAIS)

" En côtoyant la mer à la quête de leurs mines, quelques Espagnols prirent terre en une contrée fertile et plaisante, fort habitée, et firent à ce peuple leurs remontrances accoutumées : qu’ils étaient gens paisibles, venant de lointains voyages, envoyés de la part du roi de Castille, le plus grand prince de la terre [...]

J’ai lu pour vous Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie

J’ai lu pour vous Discours de la servitude volontaire d’Etienne de la Boétie

On ne retient souvent d'Étienne de La Boétie que son amitié avec celui qui reste l’écrivain-philosophe français du XVIème siécle : MONTAIGNE. Pourtant, Étienne de La Boétie mérite d'être connu pour lui-même, pour ses écrits, et notamment pour son Discours de la servitude volontaire (1548), une pièce maîtresse, avant-gardiste, qui annonce les soubresauts révolutionnaires du [...]