Sujet du bac philo 2017 – Vivons-nous pour être heureux par Luc Ferry

Pascal disait que même celui qui va se pendre cherche encore le bonheur et d’évidence nous cherchons tous à être heureux ou, au minimum, à éviter la souffrance. Même celui qui va se pendre trouve la vie douloureuse et pense que la mort sera plus douce.

Lu FERRY aurait pour sa part opté pour une première partie sur les philosophies du bonheur, évoquant «Stoïcisme, épicurisme et bouddhisme, qui défendent une thèse commune qu’on retrouve aujourd’hui sous forme dégradée dans la psychologie positive: le bonheur est accessible par des exercices de sagesse». Par exemple, ne pas s’attacher à des êtres périssables, se contenter de plaisirs simples et naturels, s’exercer à avoir des pensées positives, etc. Lire la suite

Publicités

Définir autrui revient à définir ce qui n’est pas moi (même si pour Rimbaud : « je » est déjà un autre… Mais ceci est une autre histoire).

Lire la suite

nietzsche« Sujet » trouve son origine étymologique du côté de Rome, subjectum indiquant « ce qui est dessous ». Le sujet renvoie donc à un support, un socle sur lequel l’homme serait construit, une architecture cachée et qui, pourtant, le détermine. Lire la suite

marxL’étymologie grecque de « politique » nous donne une première idée du sujet à traiter : politikè, c’est la science de l’organisation la vie dans la Cité.

Traiter de la politique, c’est donc discuter des mille et une façons d’organiser la vie en société.

Lire la suite