Étiquette : Nouvelles

Samra Kesinovic, 16 ans, esclave de DAECH

Une pensée pour Samra Kesinovic victime de la barbarie islamiste. L’homme était furieux, les yeux rougis par la haine, exorbités. Il menaçait l’adolescente avec un marteau de charpentier, beuglant, vomissant des insultes entrecoupées de versets du Coran. Le qabis qui tombait sur ses chevilles était tâché de sang. De Samra, il ne voyait que des

Lire la suite

Al Souri, l’âme grise du terrorisme

Tout était écrit dans le Manifeste Al-Souri : Londres, Boston et maintenant Paris. Un djihadisme, low-cost, 2.0, basé sur de petites équipes ultra-motivées, autonomes, dotées d’un seul mot d’ordre : tuer puis mourir. Un djihadisme « par le bas », qu’Al-Souri nomma nizam la tanzim ; un djihadisme insaisissable, car désordonné, invisible aux radars car dépourvu de

Lire la suite

Ça c’est passé il y a bien des siècles…

Ça c’est passé il y a bien des siècles, très loin d’ici, dans un pays de neige, brûlé par le soleil du nord. Buqqa, le Créateur, dans sa grande miséricorde, a choisi son Messager, son représentant sur terre. C’était un humble parmi les humbles. Il s’appelait Naqi, Personne ne l’a connu, personne ne sait à

Lire la suite

Brissot, jacobin révolutionnaire

J’avais le même âge que Louis XVI. Pourtant je le voyais sur le trône et j’étais fils d’un modeste tailleur de Chartres, un père aussi rude que l’époque, élevant ses trois fils au bâton. J’ai appris à détester les despotes de bonne heure. Autant les pères autoritaires que les Rois. Mes lectures nocturnes sur Charles

Lire la suite

Moi, Antoine Fouquier-Tinville, accusateur public de la Révolution

Paris, 1792. Tribunal révolutionnaire. Antoine, glacial sous son large feutre noir, les regarde tous dans les yeux, ces Aristocrates et ces curés défroqués, mais aussi ces petites-gens accusés d’activités contre-révolutionnaires, d’un « bonjour » trop appuyé à un prêtre réfractaire, de liens supposés avec des exilés…

ZEINAT et MUELLER, esclaves sexuelles d’Al-Bagdadi

Zeinat, une adolescente de la communauté Yésidi, a été capturée par DAECH sur le mont Sinjar. Elle a été l’esclave, sans le savoir, du chef de DAECH : Abu Bakr Al-Bagdadi. Aujourd’hui libre, elle raconte comment elle a été traitée, elle et tous les autres otages. Ça courrait dans tous les sens, vers les montagnes.

Lire la suite