A propos

Média de partage à responsabilité illimitée, les éditions des Chavonnes proposent des articles venus du monde entier sur l’actualité, les thèmes de société, la culture générale, la science, la laïcité, la philosophie, en bref tout ce qui constitue notre humanité.

En attendant, un peu d’été avec Justfil et Hossegor

Passengers, nostalgie parisienne avec Justfil

My New friends avec Justfil

Charlie WATTS nous a quittés. De battre les Stones se sont arrêtés. Aujourd’hui, nous sommes tous Charlie (Watts). Sans tomber dans l’inévitable concert de louanges lues un peu partout, Charlie, qui n’était pas le meilleur batteur du monde, avait su imposer sa marque de fabrique au sein du groupe Rock le plus déjanté des années 60. Son allure de Dandy londonien jurait au centre du quatuor le plus éternel de l’histoire de la musique (58 ans tout de même ! ). Et comme le dit justement Allen, l’éternité c’est long, surtout vers la fin. Charlie était un métronome, celui qui assurait la cohésion ; art difficile lorsque vous avez comme camarades de jeu Mick JAEGGER et Keith RICHARD… Il fut celui qui assura cette exceptionnelle longévité, calmant les esprits lorsque l’huile (ou la blanche) ne suffisait plus. Les monuments du Rock s’effondrent les uns après les autres, Presley, Lennon, Harrison, Bonham, Morrison, Hendrix et bein d’autres se sont donné rendez-vous quelque part pour un ultime concert, vraiment éternel celui-là…


Charles Robert Watts (2 June 1941 – 24 August 2021) was an English drummer who achieved international fame as the drummer for the Rolling Stones. He was one of the band’s longest serving members, joining in January 1963 and remaining a member until his death in 2021. Watts cited jazz as a major influence on his drumming style.